Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    ENVIRON 100 000 NOUVEAUX EMPLOIS SERONT CREES EN TCHETCHENIE AVANT LA FIN DE L'ANNEE

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 20 janvier (de notre correspondante Alla Issaieva). Environ 100 000 nouveaux emplois seront créés en Tchétchénie avant la fin de l'année. C'est ce qu'a annoncé lundi soir Stanislav Ilyassov, ministre fédéral aux Affaires de la Tchétchénie, au cours de la rencontre avec Lord Judd, chef de la délégation de l'APCE (Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe).

    Selon Stanislav Ilyassov, plus de 100 000 habitants de la Tchétchénie reçoivent actuellement des allocations chômage.

    Le ministre a également fait savoir que 217 000 écoliers vont à l'école cette année, alors qu'en janvier 20021 il n'y avait que 15 000 écoliers en Tchétchénie.

    Stanislav Ilyassov a déclaré que l'extraction du pétrole dans la république était de 5 000 tonnes par jour. La Tchétchénie a une dizaine de banques.

    Lord Judd a reconnu que les paroles du ministre brossaient un "tableau impressionnant de succès et de progrès". Il a dit qu'il présenterait la semaine prochaine à Strasbourg un rapport sur la situation en Tchétchénie. Lord Judd a témoigné ses condoléances en rapport avec l'acte terroriste commis le 27 décembre à Grozny. "Cela nous a bouleversés tous profondément", a-t-il dit.

    Le ministre russe aux Affaires de la Tchétchénie a également fait savoir que, conformément aux résultats du Recensement de la population de la Russie, la République de Tchétchénie compte 1 088 000 habitants.

    Lord Judd a fait remarquer sous ce rapport que, comme l'indique le ministère russe de l'Intérieur, seulement 506 000 personnes participeront au référendum sur la Constitution de la Tchétchénie.

    Stanislav Ilyassov a expliqué qu'environ 40 % de la population de la république étaient des citoyens de moins de 18 ans. Les familles tchétchènes ont souvent 5 enfants, a dit le ministre. De plus, un grand nombre de ceux qui avaient quitté la Tchétchénie et qui y sont retournés n'ont pas encore changé les passeports et ne se sont pas enregistrés dans la république.

    "Avec le temps, tout sera conforme aux données du recensement", a dit le ministre aux Affaires de la Tchétchénie.

    Rappelant que le référendum sur la Constitution de la république était prévu pour le 23 mars, Stanislav Ilyassov a déclaré que la préparation du référendum en Tchétchénie "marquait le début du processus politique, ce qui est important aussi bien pour la Tchétchénie que pour toute la Russie".

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik