Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE CONFLIT MILITAIRE PROLONGE AVEC L'IRAK SE REPERCUTERA SENSIBLEMENT SUR L'INDUSTRIE PETROLIERE MONDIALE, ESTIME LE CONSEILLER DU PRESIDENT RUSSE

    Economie
    URL courte
    0 0 20
    DAVOS, 27 janvier (de nos correspondants Serguei Koudassov et Borislav Petchnikov). Le conflit prolongé avec l'Irak, dans lequel seraient entraînés les pays voisins, se répercutera sensiblement sur les prix du pétrole et sur la situation dans l'industrie pétrolière mondiale. C'est ce qu'a déclaré lundi aux journalistes à Davos Andrei Illarionov, conseiller du président russe pour les problèmes économiques.

    Selon Andrei Illarionov, si la situation autour de l'Irak se développe d'après ce pire scénario, chaque accroissement du prix du baril de pétrole de 5 dollars reviendra à l'économie mondiale à quelques centaines de milliards de dollars.

    Comme l'a souligné Andrei Illarionov, la Russie est intéressée à son propre développement économique stable et à la situation stable sur le marché mondial du pétrole. La situation stable sur ce marché, a-t-il fait remarquer, permet à la Russie d'assurer les versements nécessaires au budget, pour régler, à part entière avec les autres, les problèmes du remboursement de sa dette extérieure et de la mise en oeuvre des programmes sociaux.

    La Russie peut rembourser entièrement ses dettes extérieures qui ont constitué, à la fin de 2002, 110 milliards de dollars US à bout de 8 à 10 ans, si leur remboursement s'effectue aux mêmes cadences que ces deux dernières années, estime le conseiller du président de la Fédération de Russie.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik