Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LES QUOTAS D'IMPORTATION DE VIANDE DE VOLAILLE, DE PORC ET DE BOEUF NE FERONT PAS MONTER LES PRIX EN RUSSIE

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 28 janvier. /RIA-Novosti/. Le vice-premier ministre et ministre russe de l'Agriculture, Alexéi Gordeïev, a assuré que l'introduction de quotas d'importation de viande de volaille, de porc et de boeuf en Russie "ne fera pas monter les prix des produits carnés". Intervenant ce mardi à une conférence de presse tenue à Moscou, il a souligné qu'il ne serait possible que de parler d'une "dépendance des prix du taux d'inflation, ainsi que d'éventuelles fluctuations saisonnières".

    L'ordonnance gouvernementale sur les mesures de protection à mettre en oeuvre dans le secteur agricole prévoit que les importations de volaille diminueront de 30%, celles de porc de 22% et celles de boeuf 16 %.

    Lire aussi:

    La Russie connaît un essor de l’agriculture en dépit des sanctions
    Un porc-épic apprend les bonnes manières à un léopard affamé (Vidéo)
    Trois ans d’embargo alimentaire: avantages, inconvénients et perspectives pour la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik