Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE GOUVERNEMENT DECIDE DES QUOTAS D'IMPORTATION DE VIANDE DE VOLAILLE, DE PORC ET DE BOEUF

    Economie
    URL courte
    0 0 10
    MOSCOU, 28 janvier. /RIA-Novosti/. Le gouvernement russe a décidé de décréter des quotas d'importation de viande de volaille, de porc et de boeuf, a annoncé ce mardi, lors d'une conférence de presse tenue à Moscou, le vice-premier ministre et ministre russe de l'Agriculture, Alexéi Gordeïev.

    En vertu d'une ordonnance gouvernementale sur les mesures de protection à mettre en oeuvre dans le secteur agricole, les importations de volaille diminueront de 30%, celles de porc de 22% et celles de boeuf 16 %. Cette décision "n'est pas une réponse à la limitation des exportations de céréales vers les pays de l'Union européenne", a-t-il dit. "Il s'agit de protéger les producteurs nationaux car la Russie, en adhérant à l'OMC, doit disposer de mécanisme (de protection) analogues à ceux qui sont utilisés par les pays occidentaux", a-t-il expliqué.

    Selon le vice-premier ministre, à l'heure actuelle les produits carnés d'importation occupent déjà plus de 36% du marché national. "C'est un problème de la sécurité alimentaire du pays", a-t-il déclaré avant de souligner que la filière agro-industrielle russe affichait une dynamique positive et que la production carnée nationale pouvait bien remplacer les produits d'importation.

    La décision du gouvernement sur les quotas d'importation est un "soutien important apporté au secteur agro-industriel national", a dit Alexéi Gordeïev. Le gouvernement estime que les quotas permettront de stimuler la croissance de la production de viande de boeuf de 4 à 5%, celle de porc de 7% et celle de volaille de 15 à 20%.

    Le vice-premier ministre trouve que les quotas décidés sont "modérés". Cependant il a dit que les chiffres et les évaluations ayant servi pour étayer le bien-fondé des quotas ne seraient connus qu'à la fin de l'année.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik