Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA RUSSIE ENTEND ORGANISER SES RELATIONS AVEC L'UKRAINE COMME AVEC UN PARTENAIRE STRATEGIQUE EGAL

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    KIEV, 28 janvier (de notre envoyé spécial). La Russie entend organiser ses relations avec l'Ukraine comme avec un partenaire stratégique égal, a déclaré le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine. Cela dit, le chef de l'Etat russe a tenu à souligner que les rapports avec l'Ukraine constituaient, en général, l'une des grandes priorités de la politique extérieure de la Russie.

    Pour sa part, Leonid Koutchma a souhaité que, désormais, toutes les conversations sur les prétendues ambitions impériales de la Russie cessent, enfin, en Ukraine, une fois pour toutes.

    Comme l'a fait remarquer le Président russe, depuis l'année dernière, la qualité même des relations entre la Fédération de Russie et l'Ukraine a bien changé - ses relations étant devenues beaucoup plus celles de confiance. Ainsi, a indiqué Vladimir Poutine, Moscou et Kiev ont considérablement progressé dans le règlement de leurs anciens litiges.

    Evoquant une certaine diminution du chiffre d'affaires du commerce entre les deux pays à la fin de l'année dernière, le Président russe a noté que les deux parties ne paniquaient pas sur ce point, tout en connaissant bien les causes de cette baisse. Aussi, vont-elles travailler ensemble pour corriger cette situation, a indiqué Vladimir Poutine.

    Parlant de l'ouverture de l'Année de la Russie en Ukraine, le chef de l'Etat russe a signalé que cet événement avait largement débordé le cadre d'un simple acte politique pour devenir une vraie visite de travail du Président de la Fédération de Russie en Ukraine.

    Lire aussi:

    Poutine: l’Ukraine ne vend plus que russophobie et scission avec la Russie
    «Retirez vos soldats!» Le Kremlin répond aux accusations de l’Otan
    Les USA invitent l’Ukraine à ne pas essayer de renouer avec l’arme nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik