Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA REDUCTION DES IMPORTATIONS DE VIANDE REUNIRA LES CONDITIONS NECESSAIRES A LA CROISSANCE DE LA PRODUCTION AGRICOLE NATIONALE ?

    Economie
    URL courte
    0 0 11
    NIJNI-NOVGOROD, 31 janvier. /RIA-Novosti/. Le vice-premier ministre et ministre russe de l'Agriculture, Alexéi Gordeïev, estime que la réduction décidée des importations de viande réunirait des conditions nécessaires pour augmenter la production agricole nationale.

    Selon les prévisions des spécialistes du ministère pour 2003, la production de viande de volaille pourrait augmenter de 30%, celle de porc de 7 à 8%, celle de boeuf de 5%, a-t-il déclaré dans son intervention ce vendredi à une réunion sur les problèmes du développement de la filière agro-industrielle qui s'est tenue à Nijni-Novgorod (une ville située sur la Volga à 400 km à l'est de Moscou).

    Le ministre estime que la diminution des importations n'aura pas d'impact sur le prix de la viande qui ne dépendra, à son avis, que des dépenses supportées par les producteurs et des oscillations saisonnières.

    Cette année, les importations de volaille seront diminuées de 30%, celles de porc de 22% et celles de boeuf 16 %, a précisé Alexéi Gordeïev.

    Le ministre a également annoncé l'intention de modifier la politique douanière à appliquer à la production alimentaire.

    Il a été choisi comme point de repère le principe pratiqué par l'Union européenne où les ministres de l'Agriculture se réunissent dans une ambiance de travail pour résoudre les problèmes qui surgissent à la douane.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik