Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA PARTICIPATION RUSSE AU PROJET DE LA STATION SPATIALE INTERNATIONALE PEUT S'ACCROITRE

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    EKATERINBOURG, 4 février (de notre correspondante Elena Ivanova). L'Agence aérospatiale russe (Rosaviakosmos) n'exclut pas l'accroissement de sa participation au projet de la Station spatiale internationale (ISS). C'est ce qu'a déclaré mardi aux journalistes à Ekaterinbourg Gueorgui Polichtchouk, directeur général adjoint de Rosaviakosmos.

    Parlant de la catastrophe de la navette spatiale américaine "Columbia", Gueorgui Polichtchouk a souligné: "Le programme du travail de l'ISS devra être grandement corrigé suite à la tragédie qui a eu lieu ces jours-ci. Sans navettes, l'ISS aura des difficultés", a-t-il fait remarquer.

    Selon le chef adjoint de Rosaviakosmos, des consultations auront lieu prochainement entre les Agences spatiales des pays qui participent au projet de l'ISS. La Russie n'a pas encore reçu de propositions officielles américaines sur le changement de sa participation au projet de l'ISS en rapport avec la catastrophe de la navette, d'ailleurs, il est encore "trop tôt" pour attendre les propositions de ce genre, a dit Gueorgui Polichtchouk. Comme il l'a souligné, la tâche stratégique principale consiste aujourd'hui à assurer le fonctionnement de la station, à maintenir les processus qui y ont lieu.

    Au nom de l'industrie russe, de tous ceux qui travaillent dans le secteur spatial, Gueorgui Polichtchouk a exprimé les condoléances à la NASA, au peuple américain et aux familles des astronautes qui ont péri.

    Répondant à la question des journalistes sur la possibilité de réduire les délais de construction des vaisseaux pilotés "Soyouz", Gueorgui Polichtchouk a dit que ce travail était très complexe. "Nous répondrons à cette question dans quelques semaines", a dit le directeur général adjoint de Rosaviakosmos.

    Gueorgui Polichtchouk se trouve dans la Région fédérale de l'Oural avec une délégation du Conseil de sécurité russe conduite par le Secrétaire du Conseil de sécurité Vladimir Rouchaïlo. L'un des objectifs du voyage de la délégation dans l'Oural est de vérifier l'application des décisions du Conseil de sécurité russe dans le domaine de la science et des technologies.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik