Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA COOPERATION ECONOMIQUE ET COMMERCIALE ENTRE LA FEDERATION DE RUSSIE ET LE PAKISTAN A BESOIN D'UNE IMPULSION QUALITATIVE

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 5 février (de notre correspondant, Evgueni Zaïnabitdinov). La coopération économique et commerciale entre la Fédération de Russie et le Pakistan a besoin d'une impulsion qualitative, a déclaré le Président pakistanais, Pervez Musharraf, en intervenant, mercredi, devant les hommes d'affaires russes.

    Selon le chef de l'Etat pakistanais, l'actuel chiffre d'affaires du commerce entre les pays, indice qui a approché, en 2002, quelque 100 millions de dollars ne correspond pas du tout au niveau des relations politiques entre la Fédération de Russie et le Pakistan.

    "Nous devons engager tout le potentiel très important des milieux d'affaires russes et pakistanais afin d'étoffer par un nouveau contenu la coopération économique et commerciale au niveau des Etats", a estimé le Président du Pakistan.

    A son avis, la coopération économique et commerciale constitue la base même pour la venue d'une ère parfaitement nouvelle dans les rapports entre la Fédération de Russie et le Pakistan.

    Pervez Musharraf a tenu à souligner que le secteur privé était sans doute la principale forces motrice pour l'avenir des relations bilatérales. Aussi, a-t-il exhorté les hommes d'affaires russes à être plus énergiques, en établissant des contacts d'affaires avec leurs collègues au Pakistan.

    "Le prestige sans cesse grandissant de la Russie dans le monde des affaires est un très bon signe pour les entrepreneurs des deux pays", a signalé le Président pakistanais.

    "Ma présence même à Moscou témoigne déjà du sérieux des intentions d'Islamabad pour établir des liens économiques et commerciaux, réciproquement avantageux avec Moscou", a déclaré Pervez Musharraf.

    Cela dit, il a noté que, pour la Russie et le Pakistan, divers projets dans les domaines des transports, de l'agriculture, de l'industrie légère, du secteur pétrogazier et de l'industrie lourde représentaient, certes, in intérêt tout particulier.

    "Nous invitons la Russie à venir vers les eaux chaudes à travers le territoire du Pakistan pour que les hommes d'affaires russes puissent déboucher sur les marchés asiatiques", a dit le Président du Pakistan.

    Bien plus, Islamabad aurait salué la participation des hommes d'affaires russe aux privatisation du complexe pétrogazier du Pakistan, a déclaré Pervez Musharraf.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik