Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    VLADIMIR POUTINE EXHORTE A PROMOUVOIR LA COOPERATION ENTRE PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES RUSSES ET FRANÇAISES

    Economie
    URL courte
    0 0 10
    PARIS, 11 février (de notre envoyé spécial). Le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a exhorté à promouvoir la coopération entre petites et moyennes entreprises (PME) russes et françaises.

    A l'avis du chef de l'Etat russe, le potentiel des PME de la Russie et de la France est très peu engagé. Cela dit, Vladimir Poutine a, cependant, fait remarquer que l'exploitation savante du dit potentiel permettrait d'élargir substantiellement la nomenclature des échanges commerciaux entre les deux pays, mais d'en élever les indices.

    A l'heure actuelle, a indiqué le chef de l'Etat russe, le volume des investissements étrangers dans l'économie russe se monte à quelque 40 milliards de dollars, alors que la note de crédit de la Russie ne cesse de croître, et les réserves d'échange du pays sont en hausse.

    "Nous félicitons du fait que cette dynamique positive est en large partie due à l'amélioration du climat d'affaires et des conditions d'investissement, ainsi qu'au développement de notre marché intérieur", a avoué le Président de la Fédération de Russie.

    Cela dit, Vladimir Poutine a fait savoir que la Russie faisait énormément pour édifier une économie transparente et forte de garantie juridiques, économie qui soit ouverte à la plus large coopération internationale.

    Le Président russe s'est dit certain de la réussite du partenariat d'affaires russo-français qui sert les intérêts de la Fédération de Russie et de la France, mais aussi et surtout contribue à l'approfondissement de l'intégration européenne générale.

    Lire aussi:

    Poutine et Macron donnent une conférence de presse à Versailles
    PDG de Total à Saint-Pétersbourg: en Russie, «pour construire les ponts et non les murs»
    Poutine: les pires relations entre Moscou et Washington depuis la guerre froide
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik