Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE PREMIER "FORUM ECONOMIQUE DE LA CEEA" VA SE REUNIR A MOSCOU

    Economie
    URL courte
    0 0 10
    MOSCOU, 12 février (de nos correspondants, Natalia Belova, Alexandre Chichlo). Le premier "Forum économique de la CEEA" se déroulera à Moscou du 19 au 20 février prochain pour associer un millier d'hommes d'affaires de la Biélorussie, du Kazakhstan, de la Kirghizie, de la Fédération de Russie et du Tadjikistan. C'est ce qu'a annoncé notamment le secrétaire général de la Communauté économique eurasiatique (CEEA), Grigori Rapota, en intervenant, mercredi, à une conférence de presse dans la capitale russe.

    Comme l'a précisé le secrétaire général de la CEEA, ont d'ores et déjà déclaré leur participation à ce futur forum quelque 350 hommes d'affaires russes et 150 businessmen kazakhstanais, ainsi que des entrepreneurs de la Biélorussie, de la Kirghizie et du Tadjikistan à raison de 30 représentants de chacun de ces trois pays. Des invitations ont également été expédiées aux Etats-observateurs auprès de la CEEA, et plus précisément à l'Ukraine et à la Moldavie.

    A la conférence qui sera inaugurée par le Président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, sont invités les dirigeants des pays-membres de la Communauté économique eurasiatique au niveau des Premiers ministres et des vice-Premiers ministres, ainsi que les gouverneurs et les représentants des milieux scientifiques, des structures bancaires et financières des Etats faisant partie de la CEEA.

    Le gouvernement russe sera représenté au forum par le ministre du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie, Guerman Gref, et le ministre fédéral du Travail et du Développement social, Alexandre Potchinok, ainsi que par le chef de la compagnie énergétique russe RAO ES (SEU de la Russie), Anatoli Tchoubaïs.

    Comme l'a indiqué Grigori Rapota, cette manifestation d'envergure a pour objectif essentiel d'approfondir les processus d'intégration économique entre les Etats-membres de la CEEA, de réaliser des transformations de marché concertées, d'élargir la coopération entre les hommes d'affaires et de réunir, comme conséquence, toutes les conditions indispensables à l'afflux d'investissements dans le secteur réel de l'économie.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik