Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA COMMISSION EUROPEENNE PRETE A SE PORTER MEDIATEUR DANS LE PROBLEME DU TRANSIT DE PETROLE RUSSE PAR LA LETTONIE

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    RIGA, 12 février /de notre correspondant Anatoli Baranovski/. La Commission européenne est prête à se porter médiateur dans le règlement du problème du transit de pétrole russe par la Lettonie. A la prochaine réunion de son Comité pour l'Energie institué dans le cadre du Traité sur le partenariat et la coopération entre l'Union européenne et la Russie, la Commission projette de se pencher sur les questions liées à la réduction du transit de pétrole russe par le port letton de Ventspils.

    C'est ce qu'on lit dans la lettre du commissaire de l'Union Christopher Patten au chef de la diplomatie lettonne Sandra Kalniete.

    La lettre de Patten est la réponse au message de Kalniete dans laquelle celle-ci avait demandé au commissaire européen de "faire attention" sur la réduction du transit de pétrole russe via les ports lettons. De l'avis de la ministre, la Russie a arrêté l'exportation de brut par le port de Ventspils pour des raisons politiques, cherchant par cela à exercer une pression sur la Lettonie.

    Moscou rejette catégoriquement les accusations lettonnes.

    Dans une interview au quotidien Telegraf (Riga) le vice-président de la compagnie pétrolière russe Transneft Sergueï Grigoriev a déclaré que "notre refus d'exporter de pétrole par ce port letton n'est pas politique, c'est de l'économie dans son état pur".

    Pour pouvoir continuer l'utilisation de l'axe de Ventspils, il faudra investir 143 millions de dollars dans la modernisation du pipeline qui conduit au port, a-t-il expliqué.

    Lire aussi:

    À Riga, la marche des légionnaires SS prend de l'ampleur
    Les Russes, discriminés en Lettonie, saisissent la Cour pénale internationale
    L'Otan muscle sa présence en Lettonie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik