Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA PERIODE 2000-2002 A ETE LA MEILLEURE, SELON LES ECONOMISTES RUSSES

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 12 février. /RIA-Novosti/. Les experts du ministère russe du Développement économique et du Commerce estiment que la période 2000-2002 a été la meilleure étape du développement socio-économique du pays en pleines réformes. Cette conclusion a été tirée de l'analyse des résultats de ces trois dernières années, selon le service de presse du ministère.

    Cette période a été marquée par une croissance économique stable, a souligné le porte-parole du ministère. Le PIB a augmenté au rythme moyen de 6% par an, la production industrielle de 7% environ. Par rapport à 1999, le PIB s'est accru de 119,4%. Les investissements dans les immobilisations ont progressé de 130,9% pendant la même période.

    Les revenus réels en espèces de la population ont pratiquement retrouvé leur niveau d'avant 1998, année de crise, et le chiffre d'affaires du commerce de détail l'a surpassé de façon considérable. Le chômage a diminué. La productivité du travail s'est élevée, quoique plus lentement que le salaire réel, soutiennent les spécialistes du ministère du Développement économique et du Commerce.

    Les réserves de change de la Banque de Russie ont presque quadruplé au cours de la période en revue pour atteindre 47,8 milliards de dollars à la fin de 2002, selon la même source.

    La stabilité financière a été obtenue en premier lieu grâce à un excédent affiché à la fois par le budget et la balance des paiements.

    L'inflation s'est ralentie, bien que la hausse des prix à la consommation ait légèrement dépassé les prévisions. La situation est restée stable et prévisible sur le marché des changes. La dette publique extérieure a été remboursée dans le respect des échéances, les nouveaux emprunts ayant été sensiblement limités.

    En 2002, la tendance économique positive a été maintenue essentiellement grâce à la croissance des exportations de matières premières et du commerce des biens de consommation. Un grand rôle a été joué par la situation économique extérieure favorable : le cours moyen du pétrole durant la période en revue a été d'environ 24,1 dollars US le baril, ont souligné les experts du ministère du Développement économique et du Commerce.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik