Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LES EXPERTS DE L'UNION EUROPEENNE APPRECIENT LE POTENTIEL SCIENTIFIQUE DE LA REGION DE NOVOSSIBIRSK

    Economie
    URL courte
    0 2 0 0
    NOVOSSIBIRSK, 13 février. /De notre correspondante Natalia RECHETNIKOVA/. Dans la Cité Académique de Novossibirsk (Sibérie occidentale) une délégation du bureau de représentation de la Commission européenne en Russie a présenté ce jeudi le sixième programme-cadre de recherche de l'Union européenne.

    Le programme a pour objectif d'encourager la coopération scientifique et technique des Communautés européennes et d'autres partenaires, dont la Russie, dans les domaines suivants : science de la vie (médecine, génomique) et biotechnologie ; technologies de la communauté informatique ; nanotechnologies, matériaux nouveaux, processus de production ; aérospatiale ; citoyens et gestion de la société fondée sur les connaissances acquises.

    Lors d'un briefing tenu au terme de la rencontre de la délégation avec le gouverneur Viktor Tolokonski, le chef du bureau de représentation de la Commission européenne (élevé au rang d'ambassadeur des Communautés européennes) Richard Wright a fait remarquer que ce programme était de très grande envergure et que son budget s'élevait à 17,5 milliards d'euros.

    Au vu des résultats des travaux les experts européens étudieront la possibilité d'investir dans l'économie de la région.

    Ils apprécient hautement les perspectives du développement de la région de Novossibirsk, surtout son potentiel scientifique, a indiqué Richard Wright avant d'ajouter qu'il savait la situation en Sibérie stable, facteur particulièrement attrayant pour les investisseurs étrangers.

    Le bilan de la visite de la délégation fera incessamment l'objet d'une discussion à l'ambassade des Communautés européennes à Moscou. Il n'est pas exclu qu'au vu des résultats de ces débats il soit décidé d'organiser une visite dans cette région pour les représentants des milieux d'affaires, de la science et de la culture des pays de l'Union européenne.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik