Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    MIKHAIL KASSIANOV APPELLERA VARSOVIE A LEVER LES OBSTACLES DANS LE COMMERCE BILATERAL

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    VARSOVIE, 20 février /de nos correspondants Alla Issaïeva et Viktor Nesterovitch/. La question relative à la levée des obstacles aux exportations russes en Pologne sera l'un des grands sujets des négociations que le premier ministre mènera à Varsovie.

    Aujourd'hui, le marché polonais est l'un des plus fermés d'Europe pour les exportateurs russes, a indiqué Mikhaïl Kassianov s'entretenant avec des journalistes peu après son arrivée à Varsovie. Le régime douanier à la frontière polonaise est de loin plus dure que dans les pays de l'Union européenne, a-t-il indiqué. "Nous en parlerons avec le premier ministre polonais pour trouver les solutions qui permettront de resserrer les liens d'amitié unissant nos économies et nos investisseurs", a dit Mikhaïl Kassianov.

    Le premier ministre s'est dit par ailleurs rassuré du chiffre d'affaires des échanges russo-polonais qui se monte à 5,5 milliards de dollars. En 2002, le déficit polonais dans le commerce avec la Russie s'est quelque peu estompé, les Polonais ayant augmenté de 30% leurs exportations. "Ceci est un élément positif", a dit le chef du gouvernement russe.

    Donnant son avis des relations bilatérales, le premier ministre russe a noté des progrès dans certaines sphères prioritaires de la coopération. Il s'agit avant tout du secteur gazier. "Quelque chose a été accompli dans la sphère technico-militaire", des progrès sont à constater dans la coopération transfrontalière, dans la région de Kaliningrad en premier lieu, selon lui.

    Prochainement, les parties signeront l'accord sur la construction de l'autoroute Kaliningrad-Eblag, a encore annoncé Mikhaïl Kassianov, ajoutant qu'une série d'accords étaient à l'étude.

    Lire aussi:

    Bandera, génocide et pogroms: l'Ukraine et la Pologne en plein désamour
    Varsovie prévient l’UE que d’autres pays pourraient suivre l’exemple du Brexit
    Réponse de la Pologne à la menace des sanctions de l’UE
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik