Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE PRESIDENT VLADIMIR POUTINE A EXAMINE LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME DU COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL

    Economie
    URL courte
    0 0 10
    MOSCOU, 27 février (RIA-Novosti). Le président russe Vladimir Poutine a eu jeudi, au Kremlin, une rencontre de travail avec le ministre de la Science, de l'Industrie et des Technologies Ilya Klebanov. Les interlocuteurs ont examiné les questions relatives à la réforme de l'industrie de l'armement du pays.

    Comme l'a fait remarquer Ilya Klebanov, la réforme sera achevée d'ici 2006. Pour le moment, elle est appliquée à un tiers. La Douma (chambre basse du parlement russe) examinera cette année les amendements à apporter dans plusieurs lois en vue d'optimiser la formation de la base juridique. L'application pratique de la réforme se poursuit.

    La Russie compte actuellement 1700 entreprises militaires, sans compter les usines relevant du ministère de la Défense et du ministère du Nucléaire civil (Minatom), a fait savoir Ilya Klebanov. A la suite de la réforme, 910 entreprises militaires, 200 structures de maintenance du ministère de la Défense et une cinquantaine d'entreprises du Minatom fonctionneront en Russie.

    Ces dernières années, le complexe militaro-industriel a commencé à sortir de la crise qu'il a subie au milieu des années 90, a souligné le ministre. Ainsi, depuis 1999, la production a progressé de 60%, ce qui est dû, comme l'a expliqué Ilya Klebanov, à l'accroissement stable de la commande publique".

    Cependant, estime le ministre, le financement du secteur reste son problème principal, car les sommes allouées actuellement n'assurent le fonctionnement des entreprises qu'à 3 à 10 % de leurs capacités. "En ce moment, nous conservons nos technologies", a constaté Ilya Klebanov. Il juge nécessaire de maintenir ce niveau au cours des cinq prochaines années, car, à partir de 2008, l'Etat commencera à effectuer des achats importants de matériel de guerre à des entreprises.

    Les recettes provenant de la coopération technico-militaire de la Russie avec les pays étrangers doivent parvenir aussi dans l'industrie de l'armement, a indiqué le ministre.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik