Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    VLADIMIR POUTINE RENCONTRE LES DIRIGEANTS DU GROUPE "BRITISH PETROLEUM"

    Economie
    URL courte
    0 11
    MOSCOU, 4 mars /RIA-Novosti/. Mardi, le président Vladimir Poutine a rencontré le président du Groupe British Petroleum John Brown et le vice-président du Groupe Rodney Chase, a annoncé le porte-parole du président, Alexeï Gromov.

    Le président du Conseil des directeurs du Consortium Alpha-Group Mikhail Fridman et le président de la Compagnie pétrolière de Tioumen, Viktor Vekselberg, ont également pris part à cette rencontre, a-t-il indiqué.

    Les représentant de BP ont informé le chef de l'Etat russe de leurs projets d'investissement en Russie.

    La première rencontre entre le président russe et les représentants de BP a eu lieu en décembre 2001 à Checkers, a rappelé Alexeï Gromov.

    Comme l'a appris RIA-Novosti auprès de BP à Londres, le groupe investirait 6,75 milliards de dollars dans la création d'une coentreprise en Russie.

    Un accord à ce sujet avait été signé à la mi-février à Londres par le Groupe Alpha-Access - Renova (Russie).

    Les parties créent une nouvelle société pétrogazière qui sera la troisième société russe dans ce secteur quant à ses capitaux.

    Les investissements directs de BP qui disposera de 50% des actions de cette société se monteront à 3 milliards de dollars sous forme d'investissements dans la société.

    De même, BP s'est chargé dans les trois années à venir d'augmenter de 1,25 milliard de dollars annuellement ses actifs dans la nouvelle société au moyen de la cession à celle-ci de ses actions.

    La Compagnie pétrolière de Tioumen et Sidanco, dont la production journalière approche 1,2 million de barils, seront incorporées dans la nouvelle société.

    Lire aussi:

    Qui sera le premier producteur de ressources énergétiques en 2040?
    La Russie et la Chine prêtes à prendre la place des compagnies européennes en Iran
    Une chute de 92% des investissements chinois aux États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik