Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE SORT DES REGIONS FRONTALIERES DES PAYS DE LA CEEA DEPEND DIRECTEMENT DE L'INTEGRATION INTERETATIQUE

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 5 mars. /RIA-Novosti/. Le sort des régions frontalières des pays membres de la Communauté économique eurasiatique dépend directement de l'intégration interétatique, a déclaré le secrétaire général de la CEEA Grigori Rapota.

    Prenant la parole mercredi aux auditions interparlementaires consacrées à l'état et aux perspectives de la coopération interrégionale et frontalière au sein de la CEEA qui ont eu lieu au siège du Conseil de la Fédération de Russie, il a annoncé que pour étudier cette question au Comité pour l'intégration de la Communauté avait été effectué à la fin de 2002 un voyage dans les régions frontalières du Kazakhstan et de la Russie.

    La délégation s'était renseignée sur le fonctionnement de nombreuses entreprises, sur l'état des affaires dans les points de contrôle du transport automobile et avait eu des réunions avec les douaniers.

    Ce voyage a mis en évidence que les régions frontalières de la Russie et du Kazakhstan avaient opté pour une coopération étroite, a fait remarquer Grigori Rapota.

    La CEEA regroupe la Biélorussie, le Kazakhstan, la Kirghizie, la Russie et le Tadjikistan. L'Ukraine et la Moldavie bénéficient du statut d'observateur. L'Arménie est au stade de négociations avec la Communauté.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik