Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    80 A 90 MILLIARDS DE DOLLARS SERONT NECESSAIRES POUR DEVELOPPER LA FILIERE PETROGAZIERE DE LA SIBERIE ORIENTALE ET DE L'EXTREME-ORIENT

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 13 mars. /RIA-Novosti/. 80 à 90 milliards de dollars seront nécessaires pour développer la filière pétrogazière de la Sibérie orientale et de l'Extrême-Orient au cours des vingt ans à venir, comte tenu de la réalisation des projets internationaux les plus importants, a annoncé le ministère de l'Energie de la Fédération de Russie.

    Les ressources pétrolières prospectées dans ces régions sont évaluées à 954 millions de tonnes. L'huile de Sibérie orientale et d'Extrême-Orient est de bonne qualité et est très recherchée. Selon les calculs des spécialistes, en 2010, la Chine aura besoin de 400 millions de tonnes de brut et de 100 milliards de mètres cubes de gaz. Les besoins du Japon seront, à cette même époque, de 250 millions de tonnes et de 90 milliards de mètres cubes respectivement, et ceux de la Corée du Sud de 150 millions de tonnes de brut et de 40 milliards de mètres cubes de gaz, a indiqué le porte-parole du ministère russe.

    Cependant, pour transporter des hydrocarbures de Sibérie orientale et d'Extrême-Orient vers d'autres pays l'infrastructure nécessaire fait défaut. Quatre projets importants de pipe-lines font l'objet de discussions actuellement : Angarsk-Daqing, qui pourra transporter jusqu'à 30 millions de tonnes de brut par an d'ici 2010 ; Angarsk-Nakhodka, d'un débit annuel de 50 millions de tonnes ; Angarsk-Nakhodka, avec déviation sur Daqing, ainsi qu'un projet de transport du pétrole de Sakhaline.

    Le programme de développement du secteur pétrogazier de la Sibérie orientale et de l'Extrême-Orient élaboré par le ministère de l'Energie prévoit, entre autres choses, la mise en valeur des gisements de la région de Krasnoïarsk, de la nappe de Kovytkino, ainsi que des réservoirs de l'île Sakhaline, ce qui demandera 15 milliards de dollars au cours des vingt prochaines années.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik