Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE PREMIER MINISTRE JUGE NECESSAIRE DE BAISSER LA PRESSION FISCALE SUR LES BRANCHES DE TRANSFORMATION

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 14 mars /de notre correspondante Alla Issaïeva/. Le grand objectif de la réforme des impôts doit être une baisse de la pression fiscale sur les branches de transformation, a annoncé vendredi le premier ministre Mikhaïl Kassianov.

    La croissance notable qui a lieu dans les branches de matières premières ne doit en aucune manière être stoppée mais il faut faire accéder les branches de transformation à un taux de développement pareil, a-t-il indiqué. A cette fin, il faut que tous les risques actuels soient minutieusement recensés, a souligné le premier ministre.

    Pour décider de baisses d'impôts, le gouvernement doit disposer de calculs détaillés des variations des modifications fiscales et de leur impact sur les rentrées budgétaires et sur l'économie dans son ensemble. Le premier ministre a réaffirmé que si le gouvernement ne parvenait pas, en avril, à prendre des décisions sur la marche ultérieure de la réforme fiscale, toute action en la matière serait reportée d'un an.

    Ces trois dernières années, a poursuivi Mikhaïl Kassianov, le gouvernement a décrété un train de mesures qui devaient alléger la pression fiscale de 3,5% du PIB, mais en réalité les versements fiscaux ont augmenté de 1% du PIB. Pourtant, la baisse de la pression fiscale aide le business à quitter la "zone grise", à élargir la base imposable et à augmenter le volume réel des revenus, a souligné le chef du gouvernement.

    Lire aussi:

    La Suisse protège UBS en invoquant le «principe de spécialité»
    Ronaldo paie volontairement 6 M EUR au fisc pour régulariser sa situation
    Londres: aucun dumping fiscal après le Brexit?
    Lutte contre l’évasion fiscale: le Parlement européen sous influence des lobbies?
    Hors jeu pour Ronaldo, accusé d’avoir détourné près de 15 millions d’euros
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik