Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE TRAITE DE LA CHARTE ENERGETIQUE: LA RUSSIE INSISTE SUR LA PRISE EN COMPTE DE SES EXIGENCES

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 4 avril /de notre correspondante Galina Filippova/. La rencontre du chef du Secrétariat pour la Charte énergétique, Ria Kemper, et le président du comité de la Douma d'Etat pour l'Energie, les Transports et les Communications, Vladimir Katrenko, vendredi, a porté sur les questions relatives à la préparation du Traité de la Charte énergétique pour sa ratification par la chambre basse du parlement russe.

    La Charte énergétique est un forum de coopération énergétique internationale regroupant 51 Etats. Le Traité de la Charte énergétique englobe des questions du transit, de la protection des investissements, du commerce, du rendement énergétique et différents aspects écologiques correspondants. Le Secrétariat de la Charte énergétique est appelé à coordonner la coopération énergétique entre les pays de la CEI, les pays de l'Europe de l'Est et centrale et la plupart des Etats membres de l'Organisation de développent et de coopération économiques.

    Ce sont les problèmes du transit qui suscitent le plus de désaccords entre la Russie et les pays membres de la Charte énergétique, a dit Vladimir Katrenko. Il existe le Protocole de transit, adopté par la Conférence pour la Charte énergétique en décembre 2002. "Pour la partie russe, la condition indispensable de la ratification du Traité de la Charte énergétique passe par une prise en compte, dans ce Protocole, de toutes ses exigences fondamentales", a indiqué le député.

    Rencontrant Ria Kemper, Vladimir Katrenko s'est toutefois félicité du bilan du travail mené sur les documents qui sont préparés pour la ratification par la Douma d'Etat. D'autre part, le député a annoncé que le 17 avril le comité qu'il dirige entendrait l'information sur la marche du travail bilatéral sur le Protocole de transit et sur la préparation du Traité de la Charte énergétique pour ratification.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik