Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    MIKHAIL KASSIANOV REAFFIRME L'INTERET DE LA RUSSIE POUR LA COOPERATION ECONOMIQUE AVEC LA SLOVAQUIE

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 8 avril /RIA-Novosti/. La Russie a intérêt à promouvoir la coopération économique avec la Slovaquie et, surtout, à réaliser en commun des projets d'envergure, a déclaré le premier ministre russe Mikhaïl Kassianov rencontrant mardi son homologue slovaque Mikulas Dzurinda.

    "Lorsque vous vous pencherez sur la question de la construction d'un métro à Bratislava, n'oubliez pas que le métro le plus beau et le plus commode existe à Moscou", a dit Mikhaïl Kassianov s'adressant à son homologue slovaque.

    Le premier ministre russe a relevé l'intérêt qu'on a en Russie pour les projets d'élargissement de la centrale nucléaire slovaque à Mohovce. Les premières tranches de la centrale, construites par les spécialistes russes, sont très fiables sur le plan de la qualité et de l'exploitation, a-t-il rappelé.

    La Russie garantit en outre à la Slovaque le cycle complet de fonctionnement du combustible nucléaire, dont son expatriation en toute sécurité, et ce, à des frais moindres que ne le proposent d'autres pays, a rappelé le chef du gouvernement russe.

    Mikhaïl Kassianov s'est félicité du fait que le problème de la dette russe devant la Slovaquie - d'actualité il y a deux ans encore - est réglé aujourd'hui.

    Les hommes d'affaires russes, a poursuivi le chef du cabinet, constatent une amélioration du climat d'investissement en Slovaquie et des changements positifs dans le pays. La participation de Gazprom et de Yukos à la privatisation d'ouvrages industriels en Slovaquie en est le témoignage, selon lui.

    Mikhaïl Kassianov a rappelé l'intérêt que porte la Russie à l'accroissement des échanges avec la Slovaquie, en livrant à ce pays des quantités croissantes non seulement d'hydrocarbures mais aussi d'autres marchandises.

    "Nous espérons que la coopération des entreprises russes et slovaques créera de nouvelles prémisses pour augmenter le commerce bilatéral", a indiqué Mikhaïl Kassianov.

    De son côté, Mikulas Dzurinda s'est dit sûr qu'un dialogue politique et économique toujours plus efficace entre les deux pays se poursuivrait avec succès. Ayant rappelé avoir remis, au nom du chef de l'Etat slovaque, l'invitation au président Vladimir Poutine de visiter la Slovaquie, Mikulas Dzurinda a invité Mikhaïl Kassianov à se rendre à Bratislava.

    Pour les Slovaques, a poursuivi Mikulas Dzurinda, la Russie était autrefois associée au pétrole et au gaz, mais "ce temps semble révolu". Le premier ministre slovaque a rappelé la grande fiabilité des livraisons russes d'hydrocarbures et leur qualité.

    Lire aussi:

    La Slovaquie va-t-elle quitter l'Otan?
    Bratislava se bat pour ses intérêts appelant à lever les sanctions antirusses
    La Slovaquie craint les conséquences d’une Europe «à plusieurs vitesses»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik