Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    MOSCOU A UNE ATTITUDE NEGATIVE ENVERS LE PASSAGE DE L'UE AU TARIF DOUANIER UNIQUE

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 11 avril (RIA-Novosti). Le passage de l'UE au tarif douanier unique peut se répercuter négativement sur les exportations de la Russie, a déclaré, au cours d'une conférence de presse, Elena Danilova, responsable du ministère russe du Développement économique et du Commerce.

    Les conséquences que peut avoir l'élargissement de l'UE inquiètent la Russie. Elle a notamment énuméré les "sphères sensibles" où, de l'avis de Moscou, la situation peut se détériorer. Cela concerne, entre autres, les fournitures d'aluminium, d'engrais minéraux, de panneaux en bois, d'une série de produits chimiques, ainsi que de produits agricoles.

    Elena Danilova a notamment indiqué que le remplacement de la taxe zéro de l'aluminium russe, actuellement en vigueur en République tchèque, et son élévation à 6 % (niveau exigé par l'UE) accroîtra le coût des exportations russes vers la République tchèque de 0,5 million de dollars par an. De plus, l'emploi de la taxe de l'UE dans le système général des tarifs conduira, par exemple, à l'accroissement du coût des exportations de cartouches de combustible pour les centrales nucléaires en Lituanie fournies par la Russie pour environ 1 million de dollars par an.

    De plus, parmi les effets négatifs de l'élargissement de l'Union européenne, Elena Danilova a également cité les longues discussions sur les mesures anti-dumping. La procédure bureaucratique employée par les organismes de l'UE a également des effets négatifs, a-t-elle ajouté.

    A partir du 1er mai 2004, 10 pays adhéreront à l'UE: la Hongrie, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la Slovaquie, la Slovénie, la République tchèque et l'Estonie.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik