Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE JAPON POURRAIT INVESTIR UN MILLIARD DE DOLLARS DANS LA CONSTRUCTION D'UN PORT PETROLIER EN RUSSIE

    Economie
    URL courte
    0 301
    VLADIVOSTOK, 16 avril (de notre correspondant Anatoli Ilioukhov). Le Japon a l'intention d'injecter plus d'un milliard de dollars dans la construction d'un port pétrolier, d'une raffinerie et d'un pipeline au Primorié (Extrême-Orient russe).

    Cette information a été communiquée mercredi par le président de la Corporation pétrolière japonaise, Yoshiro Kamata, au cours de la rencontre qu'il a eue avec le gouverneur du territoire du Primorié, Sergueï Darkine.

    Ce dernier s'est félicité de la proposition de la délégations de pétroliers nippons de prendre part à la pose du pipeline "Sibérie orientale-ports d'Extrême-Orient russe". Sergueï Darkine a fait remarquer à l'issue de la rencontre que la partie japonaise était disposée à participer à la construction du pipeline "Angarsk-Nakhodka" ainsi qu'à la prospection géologique et à l'extraction de pétrole en Sibérie orientale ainsi qu'en Extrême-Orient russe. En outre, le Japon prendra part à la conception de nouvelles technologies pour la production de pétrole synthétique.

    Le montant des moyens financiers que le Japon entend investir dans la construction du nouveau port pétrolier et d'un tronçon de pipeline au Primorié dépasserait le milliard de dollars sur quatre ans: 500 millions pour le port pétrolier et 600 millions pour le secteur primorien du pipeline.

    D'autre part, ce projet prévoit aussi la construction au Primorié d'une raffinerie de pétrole.

    Selon le PDG de la Corporation pétrolière japonaise, la partie nippone est disposée à injecter plus de cinq milliards de dollars dans la pose du pipeline Angarsk-Nakhodka.

    Au cours de la rencontre, Yoshiro Kamata a remis au gouverneur du territoire du Primorié une lettre du ministre japonais de l'Energie, contenant des propositions concrètes concernant la participation du Japon à la pose de la conduite. Ces propositions ont été élaborées après le sommet Russie-Japon qui s'est tenu au mois de janvier dernier à Moscou. Les dirigeants russes et japonais avaient envisagé la construction d'un pipeline par lequel le pétrole sibérien serait acheminé jusqu'à l'Extrême-Orient russe.

    Sergueï Darkine a annoncé qu'au cours de sa réunion du 13 mai le gouvernement russe prendra une décision définitive à ce sujet.

    Lire aussi:

    Turkish Stream: 50km du gazoduc déjà construit par Gazprom
    Forum économique oriental: la politique et les investissements dans le Pacifique
    La Russie prête à participer à la restauration de l'industrie pétrolière en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik