Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    CESSATION DE L'EXTRACTION ET DU STOCKAGE DES ROCHES URANIFERES EN KIRGHIZIE

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 18 avril (de notre correspondant Edouard Pouzyrev). La Russie et la Kirghizie ont convenu de mettre fin à l'extraction et au stockage des roches uranifères en territoire kirghiz.

    Un employé du service de presse du ministère russe de l'Energie atomique, Nikolaï Chingarev, a annoncé que conformément à l'entente intervenue les entrepôts où sont conservés les restes de roches uranifères kirghizes vont être supprimés tandis que des mesures seront prises en vue de remettre en culture les territoires ou le minerai était extrait. D'après les spécialistes russes et kirghiz ces travaux reviendraient à près de neuf millions de dollars.

    Selon Nikolaï Chingarev, en 2003 la Russie pourrait constituer le dossier technique et financer une partie des travaux.

    Nikolaï Chingarev a également annoncé que décision avait été prise de créer une entreprise atomique russo-kirghizo-kazakh qui sera chargée d'extraire le minerai d'uranium du gisement kazakh "Zaretchie". Par ailleurs, il a été proposé à l'entreprise kirghize "Kara-Baltinski gornoroudny kombinat" d'utiliser ses équipements pour transformer et enrichir les roches uranifères du gisement "Zaretchie".

    Lire aussi:

    Un contingent eurasien en Syrie?
    Quelle qualité du Président kirghize Vladimir Poutine apprécie le plus?
    On vous présente le Jimi Hendrix de la musique traditionnelle kirghize
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik