Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    L'OPEP AU SUJET DE LA FUSION ENTRE LES COMPAGNIES RUSSES "YUKOS" ET "SIBNEFT"

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    VIENNE, 22 avril (de notre correspondant Borislav Petchnikov). Les dirigeants de l'Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP) ont "appris avec compréhension" la fusion entre deux compagnies pétrolières russes, "Yukos" et "Sibneft", a appris mardi RIA-Novosti d'une source au secrétariat général de l'OPEP à Vienne. Le fait que les sociétés ont réuni leurs capitaux et entreprises pour devenir un agent important sur le marché pétrolier témoigne de leur intention de dépasser le cadre national, de devenir une partie inaliénable des marchés énergétiques mondiaux et de concurrencer les consortiums américains, britanniques, saoudiens et norvégiens.

    Qui plus est, "YukosSibneft" pourra désormais influer considérablement sur la politique pétrolière mondiale et l'OPEP sera obligée d'en tenir compte, de l'avis des experts.

    La fusion a provoqué la naissance d'un nouveau géant occupant la 4e place parmi les leaders mondiaux de production de pétrole. Cela exercera une influence énorme sur l'afflux de capitaux dans le secteur pétrogazier, mais aussi dans l'ensemble de l'économie russe.

    Le nouveau consortium pétrolier russe s'est placé après les géants mondiaux que sont "British Petroleum", "Exxon Mobil" et "Royal Dutch Shell" et fait "Chevron Texaco", "TotalFinaElf" lui céder la quatrième place. Les réserves potentielles d'hydrocarbures du géant russe n'ont pas d'égal dans le monde. Elles se chiffrent à 18,4 milliards de barils.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik