Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA DYNAMIQUE POSITIVE DES INDICES ECONOMIQUES LES PLUS IMPORTANTS EST UN MERITE DU GOUVERNEMENT

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 25 avril (de notre correspondante Galina Filippova). Serguei Stepachine, chef de la Cour des comptes de la Fédération de Russie, salue les efforts déployés par le gouvernement en vue de maintenir la dynamique positive des indices économiques les plus importants.

    Intervenant vendredi à la réunion plénière de la Douma (chambre basse du parlement russe), au cours de l'examen par les députés du rapport du gouvernement sur l'exécution du budget fédéral pour 2001, Serguei Stepachine a souligné: "En 2001, le gouvernement a réussi à maintenir la dynamique positive des indices économiques les plus importants, le problème des dettes a été considérablement atténué, le financement des dépenses de l'Etat établies législativement a été assuré". De plus, comme l'a dit Serguei Stepachine, le ministère des Finances a déployé "de grands efforts en vue de mettre de l'ordre dans le processus budgétaire et d'améliorer l'utilisation des fonds budgétaires".

    En même temps, Serguei Stepachine a attiré l'attention sur le fait que, de l'avis de la Cour des comptes, "la politique budgétaire n'est pas dûment considérée comme un instrument efficace de stimulation des cadences de croissance économique".

    Le chef de la Cour des comptes a notamment indiqué que "la différence des principaux indices régionaux a atteint un niveau critique. L'écart entre les régions est de 60 à 80 fois pour la production par tête d'habitant et de 30 à 40 fois pour les investissements par tête d'habitant".

    Serguei Stepachine estime que l'amélioration des caractéristiques de la croissance économique " demande un niveau plus haut de coordination de la politique budgétaire, fiscale, monétaire et de crédits, ainsi que de la politique structurelle visant à accroître les investissements dans les secteurs de transformation". Serguei Stepachine s'est prononcé pour la réduction des impôts dans ces secteurs.

    Lire aussi:

    Le FMI prévoit une reprise économique en Russie dès cette année
    Après Obama, l'armée américaine a besoin d'un coup de neuf
    En Russie, la confiance des entreprises au plus haut depuis deux ans
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik