Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    UN NOUVEAU REGIME FISCAL POUR DRAINER DES INVESTISSEMENTS EN SIBERIE?

    Economie
    URL courte
    0 10
    NOVOSSIBIRSK, 21 mai (RIA Novosti). Pour drainer des investissements en Sibérie il est indispensable d'envisager des régimes foncièrement nouveaux en matière de fiscalité, de douane et d'attribution de licences, a déclaré le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie, Vladimir Rouchaïlo, en dressant le bilan de la conférence "De l'activité des organes du pouvoir d'Etat en vue d'assurer la sécurité économique et publique dans le District fédéral sibérien", qui vient de se tenir à Novossibirsk.

    Le secrétaire du CS a relevé que plusieurs problèmes sérieux ralentissaient le développement des régions du District. Il s'agit notamment du déséquilibre entre les immenses potentialités de la Sibérie, d'une part, et la faible densité démographique et l'infrastructure peu développée, de l'autre. En outre, les investissements dans l'économie réelle sont nettement insuffisants, les fonds fixes dans l'industrie, l'agriculture et les autres branches tombent en désuétude plus rapidement qu'ils ne se renouvellent.

    Les participants à la conférence se sont penchés tout particulièrement sur les problèmes sociaux, la santé, la migration, la sécurité publique, la sécurité frontalière.

    De l'avis de Léonide Dratchevski, représentant plénipotentiaire du président russe dans le District fédéral sibérien (DFS), l'examen du péril menaçant la sécurité économique dans le district s'inscrit dans le droit fil de la Stratégie de développement économique de la Sibérie, qui a été entériné par le gouvernement russe.

    Une réunion du Conseil de sécurité de Russie consacrée à la sécurité nationale dans le DFS est programmée pour le mois de juin.

    Lire aussi:

    Le Kremlin publie la vidéo intégrale des vacances de Poutine
    La Russie renforce ses capacités de combat à sa frontière occidentale
    L’Extrême-Orient russe, région riche pour sa culture authentique et ses paysages
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik