Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    L'IRAN AU MENU DU SOMMET RUSSIE - ETATS-UNIS DE SAINT-PETERSBOURG

    Economie
    URL courte
    0 10
    WASHINGTON, 29 mai (de notre correspondant Arkadi Orlov). Au cours des deux mois écoulés les Etats-Unis et la Russie ont mené des pourparlers utiles au sujet de problèmes concernant le programme nucléaire de l'Iran, y compris au niveau des dirigeants du ministère russe de l'Energie atomique et du secrétariat américain à l'Energie, a déclaré la conseillère du président des Etats-Unis pour la sécurité nationale, Condoleezza Rice.

    Intervenant jeudi à la Maison-Blanche, Congoleezza Rice a annoncé qu'au cours de la prochaine rencontre qu'il aura à Saint-Pétersbourg avec le président russe, Vladimir Poutine, le président George W.Bush entendait poursuivre la discussion sur le problème iranien.

    Nous estimons que les découvertes faites par des représentants de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) lors d'un récent voyage effectué en Iran montrent que ce pays constitue un problème qu'il est indispensable de régler, a dit la conseillère de George W.Bush.

    A Saint-Pétersbourg le président américain envisage aussi de débattre avec son homologue russe de mesures à prendre en vue de garantir que les pays coopérant avec l'Iran ne contribueront pas à la création d'un potentiel nucléaire militaire iranien, a déclaré Condoleezza Rice.

    Des spécialistes russes érigent une centrale nucléaire à Buscher, une ville située dans le nord de l'Iran, sur le littoral du golfe Persique. Cet ouvrage avait été mis en chantier par une société allemande à l'époque du schah, et après la victoire de la Révolution islamique en 1979, les travaux avaient été arrêtés sous la pression des Etats-Unis. Le premier réacteur de la centrale de Buscher devraient être mis en service dès cette année.

    Lire aussi:

    Condoleezza Rice nomme le véritable but poursuivi par les USA lors de l’invasion de l’Irak
    Lavrov au sujet de ses relations avec Condoleezza Rice: «Si je lui plaisais? Mensonge!»
    Condoleezza Rice nomme le véritable but poursuivi par les USA lors de l’invasion de l’Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik