Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    UN EXPERT RUSSE: LA RATIFICATION DU PROTOCOLE DE KYOTO RALENTIRAIT LE PROGRES ECONOMIQUE

    Economie
    URL courte
    0 01
    MOSCOU, 3 octobre (RIA Novosti). La ratification du Protocole de Kyoto pourrait entraîner un ralentissement de deux fois du progrès économique et social, a déclaré le conseiller économique du président russe, Andréï Illarionov, qui est intervenu vendredi devant la Conférence mondiale sur les changements climatiques.

    Les pays qui auront ratifié le Protocole de Kyoto devront réduire de deux fois leur production industrielle pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Par conséquent, leur développement économique et social sera moins rapide que les autres pays, a fait remarquer le conseiller du président.

    Andréï Illarionov a également exprimé son désaccord avec les chercheurs européens qui prétendent que les dépenses engagées pour réduire les émissions ne représenteront que 1 pour cent du produit intérieur brut mondial et que cette somme serait modeste. Si l'on admet qu'au siècle prochain le PIB se monte à quelque 200.000 milliards de dollars, alors les dépenses annuelles nécessaires à la réalisation du Protocole de Kyoto se chiffreraient alors à 2.000 milliards de dollars. Compte tenu qu'actuellement le gros du PIB mondial est constitué par cinq pays - Etats-Unis, Allemagne, Inde, Japon et Chine - cette somme est très importante, a relevé Andréï Illarionov.

    Celui-ci a souligné que les débats scientifique engagés dans le cadre de la conférence n'avaient pas réussi à le convaincre que le facteur anthropogénique jouait un rôle décisif dans le réchauffement global du climat.

    Lire aussi:

    Poutine est convaincu que les problèmes écologiques devraient être résolus avec les USA
    À Kyoto, on surveillera les touristes à l'aide du Wi-Fi
    Top-10 des pays qui attirent le plus d'investissements directs à l'étranger
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik