Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE PRESIDENT RUSSE PREOCCUPE PAR LE NIVEAU DE SOUTIEN A LA PRODUCTION AGRICOLE

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    OKTIABRSKI /territoire de Krasnodar/, 3 octobre /RIA-Novosti/. Vladimir Poutine s'est dit préoccupé par le niveau de soutien accordé à la production agricole.

    "L'efficacité des subsides et des subventions à la production agricole n'est pas suffisamment élevée, elles ne sont pas dépensées de manière ciblée et transparente dans tous les cas", a noté le président russe intervenant au cours d'une réunion consacrée aux problèmes de l'agro-alimentaire dans le territoire de Krasnodar (Sud de la Russie).

    De l'avis du chef de l'Etat, "il convient d'élaborer un mécanisme plus précis et plus clair, adéquat à la pratique de l'Organisation mondiale du Commerce".

    Vladimir Poutine a mis en garde contre une monopolisation dans la production de ressources matérielles pour les campagnes.

    "La monopolisation du marché, surtout au niveau régional, est extrêmement dangereuse", a dit le président, précisant qu'il s'agit "en premier lieu des monopolistes tels que les fournisseurs d'engrais, de combustible et d'autres ressources matérielles pour les campagnes, ainsi que de nombreux intermédiaires qui imposent aux producteurs agricoles des prix a priori minimisés".

    De l'avis du chef de l'Etat, des décisions réfléchies sont nécessaires en matière de réglementation anti-monopole et de politique tarifaire.

    Le président a toutefois noté que "le lobby agricole à l'échelon supérieur a quand même joué un rôle positif". Il s'agit des quotas d'importation pour la viande et d'autres produits, a-t-il expliqué.

    Contribuer à l'accroissement de la production agricole nationale et garantir les droits des consommateurs : cette balance doit être respectée, a encore fait observer Vladimir Poutine.

    Lire aussi:

    Poutine: une récolte de blé record attendue cette année en Russie
    Conséquences dramatiques de l’embargo russe: l’économie de l’UE mise KO
    La Russie connaît un essor de l’agriculture en dépit des sanctions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik