Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La France, deuxième pays de la tournée du président russe

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 4 novembre. /RIA-Novosti/. Le président russe Vladimir Poutine rencontrera son homologue français, Jacques Chirac, pour aborder avec lui les problèmes des relations russo-françaises et examiner la situation en Irak et l'avancement du règlement au Proche-Orient, a déclaré le chef adjoint de son administration Serguéi Prikhodko. La courte visite de travail de Vladimir Poutine à Paris le 7 novembre aura lieu sur l'initiative de la partie russe. Ce sera la troisième rencontre des deux présidents en 2003.

    "Les prochains pourparlers donneront lieu à un échange de vues sur les principaux problèmes du développement de la coopération bilatérale, en premier lieu dans le domaine commercial et économique", a précisé Serguéi Prikhodko. Les deux présidents se pencheront, entre autres, sur les résultats de la 9e session de la commission russo-française pour la coopération bilatérale qui s'est tenue à Moscou le 6 octobre dernier au niveau des chefs de gouvernement.

    Une attention soutenue sera accordée à l'étude des perspectives de la coopération dans le domaine aérospatial et notamment au lancement de fusées porteuses russes depuis Kourou en Guyane française, à la construction en commun d'un moteur pour équiper le futur avion moyen courrier, à la participation d'entreprises aéronautiques russes à la production d'airbus, selon le représentants du Kremlin.

    Non moins importante est la coopération bilatérale dans le domaine de l'énergie.

    "En ce qui concerne le dialogue politique russo-français, le problème majeur est le rapprochement entre la Russie et l'Union européenne", a dit Serguéi Prikhodko qui n'a pas exclu que les deux présidents abordent aussi les sujets de la coopération entre la Russie et l'OTAN.

    "Le rapprochement de la Russie avec l'Union européenne et l'OTAN est considéré dans le contexte, plus large, de l'intégration totale de la Russie dans la communauté politique et économique mondiale", a-t-il dit.

    Le règlement des conflits les plus aigus dans le monde sera également au centre des pourparlers sur les dossiers internationaux, a ajouté le représentant de l'administration du Kremlin.

    Lire aussi:

    Poutine au business français: Moscou espère la conclusion de grands contrats au SPIEF 2018
    La ministre sud-africaine des Affaires étrangères Nkosazana Dlamini-Zuma attendue à Moscou
    Moscou et Paris: quand l’économie rattrape les relations politiques
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik