Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le gouvernement russe se portera garant des revenus des exportateurs nationaux

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 1-er décembre (RIA-Novosti). Le futur mécanisme de garantie des exportations permettra, en l'espace de trois ans, d'augmenter de 5% la part des machines dans les exportations russes. C'est ce qu'a estimé, en substance, lundi, dans une interview à RIA-Novosti, le chef du Département d'appui aux exportations au ministère du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie - Vadim Zingman.

    Selon ce dernier, ce mécanisme tout à fait nouveau pour la Russie se mettra à fonctionner déjà dès le début de l'année qui vint. Somme toute, le gouvernement fédéral a approuvé la conception de l'appui financier des exportations, proposée par le ministère du Développement économique et du Commerce. A l'heure qu'il est, a poursuivi Vadim Zingman, le ministère du Développement économique et du Commerce et le ministère des Finances de la Fédération de Russie mettent conjointement au point la procédure de la mise en application de la conception en question.

    Et de rappeler que, dans le budget-2004, il est prévu d'y assigner 500 millions de dollars. "La première année y serait sans doute celle du rodage et d'entraînement, en quelque sorte. Quoi qu'il en soit, nous espérons bien d'utiliser, comme il se doit, les fonds assignés, en en montrant toute l'efficacité en sorte que, pour 2005, une somme plus importante puisse y être prévue", a indiqué le chef du Département d'appui aux exportations au ministère du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie.

    Cela dit, le fonctionnaire s'est dit sûr et certain que cela ne tarderait pas à augmenter les exportations de machines russes vers l'étranger. "Nous estimons que, même dans le contexte de la croissance continue des exportations de matières premières, la part des machines dans les exportations russes vers l'étranger augmenterait de 5% en l'espace de trois ans. Ce serait d'ailleurs là un excellent résultat", a souligné Vadim Zingman.

    Et d'expliquer qu'une mesure, telle que la garantie des exportations est due, entre autres, à la spécificité historique du marché aux exportations de la Russie. "Par tradition, nous fournissons des machines et des équipements dans les pays-membres de la Communauté des Etats indépendants (CEI), en Europe Centrale et Orientale, au Proche-Orient et en Asie. A titre général, les risques, tant politiques que commerciaux, y sont énormes. C'est sans doute la raison pour laquelle, nos producteurs se retirent progressivement de ces régions. Les livraisons russes y diminuent d'une année sur l'autre", a fait remarquer le chef du Département d'appui aux exportations au ministère du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie.

    Le mécanisme de garantie prévoit qu'en cas de non-respect par le partenaire étranger de ses propres engagements face à l'exportateur russe, ce dernier sera remboursé par le gouvernement de la Fédération de Russie. "Dans un tel cas, l'Etat russe s'appliquera à obtenir le remboursement par des partenaires étrangers, mais déjà au niveau international, c'est-à-dire, par l'intermédiaire des Club de Paris et du Club de Londres. C'est d'ailleurs une pratique courante dans le monde", a précisé l'interlocuteur de RIA-Novosti.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik