Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Quotas d'importations de viande en Russie

    Economie
    URL courte
    0 1711
    MOSCOU, 12 janvier (RIA-Novosti). Le ministère du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie a d'ores et déjà réparti 40 des 90% des quotas d'importation en Russie dans le courant de 2004 de porc, de bœuf et de volaille. RIA-Novosti en a été informée auprès du service de presse du ministère même.

    "Les quotas en question ont été répartis selon le principe dit "historique". Autrement dit, le droit d'importer la viande selon un quota a été accordé aux fournisseurs qui en avaient déjà importé en Russie dans les années précédentes", a expliqué le porte-parole du ministère russe du Développement économique et du Commerce - Constantin Bogdanov.

    Cela dit, il a rappelé que, conformément à l'arrêté approprié du ministère, 40% de tout le volume des quotas sont répartis proportionnellement au volume moyen des importations entre 2000 et 2002, et 60% selon la moyenne de 2003. Pour ce qui est des 10% qui restent, ils seront vendus aux enchères à d'autres participants au marché.

    "La répartition des quotas selon le principe historique doit s'achever d'ici le premier août prochain, alors que la vente aux enchères est déjà prévu pour le printemps qui vient", a indiqué Constantin Bogdanov.

    Les quotas d'importation de viande en Russie ont été introduits dès avril dernier et ce, pour épauler les producteurs nationaux. Selon le ministère du Développement économique et du Commerce, cette mesure a d'ores et déjà débouché sur des résultats positifs, et plus précisément sur la croissance de la production de viande et les investissements accrus dans cette branche.

    Dès le premier janvier courant, les quotas pour 2004 sont entrés en vigueur en Russie. Selon les documents, le total des importations de bœuf en Fédération de Russie se montera cette année à 420 000 tonnes et du porc - à 450 000 tonnes. En provenance des pays-membres de l'Union européenne (UE), ainsi que de Hongrie, de Chypre, de Lettonie, de Lituanie, de Malte, de Pologne, de Slovaquie, de Slovénie, de Tchéquie et d'Estonie, on pourra importer en Russie 331 800 tonnes de bœuf et 227 300 tonnes de porc. Les Etats-Unis ont reçu le quota pour importer en Russie 17 200 tonnes de bœuf et 42 200 tonnes de porc; le Paraguay - respectivement 3 000 tonnes et 1 000 tonnes, et les autres pays - 68 000 tonnes et 179 500 tonnes.

    Pour ce qui est de la volaille, en 2004, le quota d'importation sera de 1 050 000 tonnes. Cela étant, la part des Etats-Unis y sera de 771 900 tonnes, celle de l'Union européenne , ainsi que de la Pologne, de la Tchéquie, de la Hongrie, de la Slovaquie, de la Slovénie, de la Lituanie, de la Lettonie, de l'Estonie, de Chypre et de Malte sera de 205 000 tonnes. Le Paraguay pourra importer en Russie 5 000 tonnes de volaille, et les autres Etats - 68 100 tonnes.

    Lire aussi:

    Quotas migratoires: la Hongrie et la Slovaquie intransigeantes
    La Russie s'attend à des exportations record de blé
    Syrie: les habitants d'Alep et de Soueïda reçoivent 5 t de fret russe en 24h
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik