Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    L'exploitation rapace de ressources biologiques près du Kamtchatka

    Economie
    URL courte
    0 211
    PETROPAVLOVSK-KAMTCHATSKI, 13 janvier /de notre correspondante Oksana Gousseva/. L'an dernier, les capitaines de 20 chalutiers ont été condamnés pour exploitation illicite de ressources biologiques près de la presqu'île du Kamtchatka (situé dans le nord-est de la partie asiatique, il est baigné de l'est par la mer de Bering et de l'ouest par la mer d'Okhotsk, NDLR), a annoncé le chef du Parquet de protection de la nature de la région, Alexandre Tepliakov.

    L'an dernier, 27 procès pénaux et 14 administratifs ont été mis en action aux termes de l'article du code pénal traitant de l'exploitation des ressources biologiques dans la zone économique exclusive de la Russie, a-t-il précisé.

    Au nombre des personnes poursuivies au pénal, il a cité le Sud-Coréen Kim Man-seb, dont le chalutier avait illicitement pris 39 tonnes de morue. Le tribunal l'a condamné à une amende. Le préjudice causé aux intérêts de la Russie, à hauteur de 33 000 dollars US, a été remboursé au stade de l'instruction par l'entreprise propriétaire du navire.

    Deux autres dossiers, l'un à l'encontre du capitaine japonais Fukagawa Zendo et l'autre du Chinois Xiu Weiguan, en sont au stade de l'enquête.

    Lire aussi:

    La bataille pour les ressources spatiales a commencé
    Réforme de la procédure pénale: effet d’annonce pour masquer les coupes budgétaires?
    300 ans après, le blasphème n'est plus un délit au Danemark
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik