Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La Russie aura besoin de main-d'œuvre étrangère

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 20 janvier (RIA-Novosti). La Russie a besoin de main-d'œuvre étrangère légale, a déclaré le ministre du Travail et du Développement social de la Fédération de Russie, Alexandre Potchinok, en intervenant mardi lors d'une rencontre avec sa collègue de la Kirghizie - Roza Aknazarova.

    Cela dit, le ministre russe a noté que, dans le cadre de leur coopération bilatérale, la Russie et la Kirghizie envisageaient de discuter en permanence des problèmes de la migration.

    L'année dernière, par exemple, le quota de mains-d'œuvre étrangère en Russie n'a pas été utilisée à 100%, a fait remarquer Alexandre Potchinok. Le ministre russe du Travail et du Développement social s'est déclaré catégoriquement opposé à l'emploi des travailleurs illégaux. C'est que de telles personnes qui travaillent "au noir" ne paient évidemment pas d'impôts. Pire, de tels travailleurs n'ont, eux, aucune protection sociale.

    Et d'ajouter que, d'ici 2007, le nombre des spécialistes russes se réduira en flèche dans certaines branches et ce, dans toute une série de régions du pays. Cette année, a poursuivi Alexandre Potchinok, les quotas de main-d'œuvre étrangère légale par entité de la Fédération ont été diminués, alors que le nombre des migrants clandestins y dépasse celui des migrants légaux de plusieurs fois et même parfois de dizaines de fois.

    Alexandre Potchinok a invité sa collègue de la Kirghizie à échanger d'informations sur les besoins effectifs de la Russie en spécialistes de tel ou tel métier et ce, en faisant, entre autres, appel à la banque des données du service russe de l'emploi.

    Lire aussi:

    Torture des migrants en Libye: une ONG accuse l’Europe de complicité
    Quelle qualité du Président kirghize Vladimir Poutine apprécie le plus?
    On vous présente le Jimi Hendrix de la musique traditionnelle kirghize
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik