Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Russie-Brésil: belles perspectives de coopération

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 20 janvier (de notre correspondante Anna Bobina). La Russie et le Brésil ont d'excellentes possibilités pour coopérer dans le commerce, les hautes technologies et l'agriculture, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Igor Ivanov, en intervenant lors d'une rencontre avec le ministre du Développement, de l'Industrie et du Commerce extérieur du Brésil, Luiz Fernando Furlan, et le ministre brésilien de l'Agriculture, Roberto Rodrigues.

    "A bien des égards, nos économies sont complémentaires. Aussi, estimons-nous tout à fait nécessaire d'exploiter cette complémentarité, comme il se doit", a souligné le chef de la diplomatie russe.

    Cela dit, Igor Ivanov a espéré que les négociations à Moscou de Luiz Fernando Furlan et de Roberto Rodrigues avaient manifesté un intérêt mutuel des parties pour coopérer et développer toujours plus leur coopération.

    Le ministre russe des Affaires étrangères a rappelé que l'entente sur l'actuelle visite à Moscou des ministres brésiliens n'était intervenue qu'en décembre dernier. "Et voilà qu'en janvier, vous êtes déjà à Moscou. Si nous mettons aussi rapidement en application toutes nos ententes, notre coopération est bel et bien vouée à la réussite", a estimé le chef de la diplomatie russe.

    Luiz Fernando Furlan a indiqué, pour sa part, que ses rencontres à Moscou avaient été très productives. "Nous avons découvert de nouveaux domaines pour une coopération très prometteuse", a-t-il continué.

    Selon le ministre brésilien du Développement, de l'Industrie et du Commerce extérieur, la Russie et le Brésil pourraient promouvoir leur coopération dans l'aérospatiale et procéder à un échange d'expérience sur les réformes en cours dans les deux pays.

    "Nous avons, en outre, évoqué certaines sphères spécifiques de la coopération, qu'il s'agisse des technologies bancaires, de la construction de machines pour l'industrie lourde ou de la complémentarité de nos économies dans le domaine de l'agriculture", a appris Luiz Fernando Furlan.

    Il estime également que la Fédération de Russie et le Brésil pourraient procéder à un échange d'expérience dans le domaine fiscal.

    Lire aussi:

    Rival de Bolsonaro: le Brésil «proche d’une imitation aveugle de la politique de Trump»
    Et si l’ambassade de Palestine est fermée à Brasilia, quelles en seront les conséquences?
    L’ex-Présidente brésilienne évoque les éventuelles causes de sa destitution
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik