Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Administration Poutine : absence d'avis unique sur le renforcement du rouble

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 21 janvier /RIA-Novosti/. A l'administration du président Poutine, il n'y a pas d'avis unique sur l'appréciation du rouble. "D'importants débats" ont lieu à ce sujet au Kremlin, a annoncé mercredi aux journalistes le chef de la Direction économique de la Présidence, Anton Danilov-Danilian.

    Il estime lui-même que si la monnaie russe s'apprécie de 6% encore face au dollar, "l'on pourra affirmer que toute réserve née de la dévaluation du rouble en 1998 est épuisée". En ce cas-là, "les lignes du cours monétaire et de l'inflation d'abord se croiseront, puis coïncideront", a-t-il indiqué.

    A ses dires, après la crise financière de 1998, la différence entre le cours et l'inflation était de 500 points, maintenant elle est de moins de 50 points.

    La croissance économique "ne s'effectue plus grâce à la dévaluation (de 1998) mais grâce à d'autres facteurs", a souligné le fonctionnaire. Au nombre de ces facteurs, il a rangé "une conjoncture extrêmement favorable" aux exportations. De plus, depuis la crise, les entreprises de l'industrie alimentaire et du commerce russes "ont appris à fonctionner" et ont su "rendre leurs frais acceptables du point de vue du marché". Les chefs d'entreprise s'occupent de la restructuration de la production. La qualification des managers et des propriétaires des entreprises s'est aussi améliorée, a encore estimé un responsable économique de la Présidence.

    Lire aussi:

    Le nationalisme économique «suppose d’accepter une certaine dose d’inflation»
    Le FMI prévoit une reprise économique en Russie dès cette année
    L'économie russe a surmonté la récession la plus grave depuis 20 ans
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik