Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les relations économiques avec Moscou comme une partie intégrante du partenariat stratégique russo-allemand

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    FRANCFORT-SUR-LE-MAIN, 31 mars - RIA Novosti. Berlin considère les relations économiques à long terme avec Moscou comme une partie intégrante du partenariat stratégique au niveaux étatique et régional. C'est ce qu'a déclaré dans un entretien avec RIA Novosti le secrétaire d'Etat au ministère allemand de l'Economie et du Travail Alfred Tacke, qui participe aux travaux de la conférence intitulée "Une Journée de l'économie russe en Allemagne" qui se déroule à Francfort-sur-le-Main.

    Pour l'industrie allemande, les échanges commerciaux avec la Russie se chiffrent actuellement à 12 milliards d'euros, ainsi que l'a souligné Alfred Tacke.

    Berlin pourrait bien multiplier les investissements dans l'économie russe si les réformes concernant la privatisation et le drainage des capitaux en Russie sont poursuivies, selon le secrétaire d'Etat. Le développement de l'économie de marché va croissant en Russie, tant dans le commerce intérieur que dans les échanges extérieurs, estime-t-il.

    Le responsable a relevé que l'Allemagne envisageait d'augmenter les flux d'investissements dans les secteurs traditionnels, comme les télécommunications et l'énergétique, mais aussi relativement nouveaux, tels que l'aéronautique, les biotechnologies, etc.

    S'agissant de l'élargissement de la coopération entre l'Allemagne et la Russie, Alfred Tacke a déclaré que Moscou et Berlin apportent chacun leur contribution à la sécurité énergétique en Europe.

    "Au moins pour les quatre années à venir, nous considérons comme très prometteuses les perspectives du développement de nos relations avec la Russie", a indiqué le secrétaire d'Etat allemand.

    Lire aussi:

    Ces hommes d'affaires friands d'investissements en Russie
    L'économie allemande perd des milliards d'euros à cause des sanctions antirusses
    «Si la situation française se perpétue […], la zone euro n’existera plus»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik