Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Gazprom projette d'investir plus et d'emprunter moins

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 31 mars - RIA-Novosti. La société Gazprom projette en 2005 et 2006 d'investir plus et d'emprunter moins, apprend-on du communiqué de presse que le groupe gazier russe a diffusé mardi.

    Il en ressort également que les investissements de Gazprom se monteront en 2005 à 258,6 milliards de roubles et en 2006 à 277 milliards.

    La veille, les dirigeants du groupe gazier ont examiné et approuvé les chiffres de référence pour le plan financier, les projets de balances de paiements, de principaux indices du pronostic de programme d'investissement et les programmes d'optimisation des frais du consortium gazier pour 2005-2006.

    "Le projet de plan financier tient compte de "Chiffres de référence du développement social et économique de la Fédération de Russie pour 2005 et pour la période jusqu'en 2007", préparés par le ministère du Développement économique et du Commerce et examinés le 25 mars 2004 en conseil des ministres", souligne le communiqué de presse.

    Conformément aux projets des documents examinés, les emprunts financiers en 2005 sont prévus à hauteur de 120 milliards de roubles et un an plus tard de 90 milliards de roubles. Aux termes des projets du programme d'optimisation des frais de Gazprom, l'économie dégagée se chiffrera en 2005 à 20 milliards de roubles et à 15 milliards en 2006.

    Le Conseil d'administration de la société a arrêté de soumettre les projets de ces documents à l'examen du Conseil des directeurs de la société.

    On sait également que pour 2004 les emprunts financiers de la société se monteront à 150 milliards de roubles et le programme d'investissements du groupe à 212,3 milliards de roubles.

    Lire aussi:

    Cap sur l’Arctique: Moscou alloue plus 2 milliards d’euros pour son développement
    Ce casse-tête de Léon Tolstoï rend fous les internautes, et vous?
    La Russie esquisse ses plans pour l'économie numérique sur terre et en mer
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik