Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le pétrole : la Russie favorable à un couloir des prix de 22 à 28 dollars le baril

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    VIENNE, 31 mars - RIA-Novosti. La Russie est toujours favorable au couloir des prix pour le pétrole décrété par l'OPEP en 1999 : 22 à 28 dollars le baril, a déclaré à la conférence des ministres de l'Energie de cette organisation à Vienne le vice-ministre de l'Energie russe Alexandre Voronine. Selon le chef de la délégation russe, il s'agit d'" un niveau fondamentalement acceptable" pour la Russie.

    Ces quatre dernières années, nous avons eu à plusieurs fois l'occasion de nous convaincre de la justesse de cette décision, a indiqué le vice-ministre. Ce couloir des prix, a-t-il expliqué, a permis de prévenir des phénomènes de panique, notamment en matière de demande, permettant aussi bien aux producteurs qu'aux consommateurs de brut non seulement de garantir le niveau requis de production de pétrole mais aussi d'investir dans le secteur.

    Grâce à des efforts conjoints et aux mesures concertées, on a réussi, pendant une période assez prolongée, de maintenir les cours sur le marché mondial à un niveau acceptable pour les producteurs que pour les consommateurs, a indiqué Alexandre Voronine.

    Une nouvelle fois, la délégation russe confirme sa disposition à mener des consultations avec l'OPEP et les négociations entre les ministres de l'Energie de la Russie et des pays membres du cartel, a indiqué le chef de la délégation russe.

    Depuis 1998, la Russie participe aux conférences de l'OPEP et, depuis 2003, aux conférences des experts de l'Organisation avec les pays producteurs qui n'en font pas partie, a rappelé Alexandre Voronine. Cette participation reflète notre politique conséquente visant à approfondir notre coopération avec l'OPEP, a-t-il ajouté.

    La participation aux mesures organisées par l'Organisation permet à la Russie de mener un dialogue constructif avec les dirigeants des organismes énergétiques et pétroliers des pays qui sont les principaux producteurs d'hydrocarbures dans le monde et qui dans une mesure considérable définissent la dynamique des prix du pétrole, a encore indiqué le vice-ministre russe de l'Energie.

    "'Nous estimons qu'il y a l'intérêt mutuel de disposer de l'information authentique concernant aussi bien la situation courante sur les marchés pétroliers mondiaux, que les prévisions à court et à moyen terme", a souligné Alexandre Voronine.

    Lire aussi:

    «Lire dans le marc de pétrole»: les spécialistes du marché se perdent en conjectures
    Le point sur le marché du pétrole avec le chef de l'Opep
    Le destin de l’accord sur la baisse de production de pétrole décidé par l’OPEP
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik