Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les pourparlers Russie-UE sur l'adhésion de la Russie à l'OMC aboutiront-ils vendredi?

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 21 mai - RIA Novosti. La Russie et l'Union européenne ont la ferme intention de signer vendredi 21 mai un accord sur la fin des pourparlers sur l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), ont fait savoir jeudi à la veille du sommet Russie-UE, qui se tiendra à Moscou, le ministre du Développement économique et du Commerce de Russie, Guerman Gref, et le commissaire européen au Commerce, Pascal Lamy, qui conduisent les délégations.

    "Nous avons reçu du gouvernement mandat pour aboutir à un accord avec vous aujourd'hui", a dit le ministre russe en s'adressant aux experts européens.

    "Jeudi, les pourparlers se sont prolongés jusque tard dans la soirée et les négociateurs avaient bien l'intention, selon leurs propres paroles, de les terminer avant le sommet.

    "Les pourparlers se poursuivront ce soir et, si besoin est, samedi matin, afin de les terminer, ainsi que nous en avons convenus, avant le début du sommet de demain", a déclaré Pascal Lamy aux journalistes pendant une pause.

    A son tour Guerman Gref a annoncé qu'il restait à examiner 3-4 questions, sans les nommer, précisant toutefois qu'il s'agissait de la sphère des services.

    "En principe, nous nous sommes mis d'accord sur le cadre dans lequel nous pouvons aboutir à un compromis final", a dit le ministre russe.

    Le chef de la délégation européenne, le commissaire européen au Commerce, Pascal Lamy, a déclaré à son tour: "Avant je disais qu'il restait à concerter 10-15% des positions. Aujourd'hui nous avons le sentiment que nous viendrons à bout du paquet final (d'accords)".

    Comme l'a annoncé plus tard un des participants aux pourparlers du côté russe, "nous avons examiné et concerté avec nos collègues européens les positions tarifaires sur différentes marchandises".

    "Nous avons réussi à obtenir une baisse insignifiante des tarifs d'importation de l'ordre de 1,5%", a dit l'interlocuteur de RIA Novosti. La taxe moyenne pondérée d'importation en provenance des pays de l'UE passe de 11,9% à 10,5%, essentiellement grâce à la diminution des taxes douanières sur les équipements technologiques importés, a précisé le négociateur russe.

    Les équipements industriels représentent 37% des importations de l'UE. Les taxes frappant les produits agricoles ne seront pas abaissées, a fait savoir la source.

    En ce qui concerne les taxes douanières frappant les automobiles de fabrication étrangère, elles seront abaissées après une période de transition, vers 2012.

    Les délégations ont également examiné la question des subventions agricoles.

    "Nous nous sommes mis d'accord que l'UE soutiendra notre position lors de la discussion multilatérale (avec les autres membres de l'OMC)", a dit la source, rappelant que la Russie insiste sur l'octroi d'un soutien annuel à l'agriculture d'un montant de 13 milliards de dollars.

    Lire aussi:

    Protectionnisme américain: Juncker détaille son plan de riposte
    La Commission européenne conteste les taxes US à l’OMC
    «La Russie se lance dans une guerre commerciale contre Trump»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik