Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le ministre russe des AE persuadé que Moscou parviendra à une entente avec les États-Unis et la Chine sur son adhésion à l'OMC

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 21 mai - RIA Novosti. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov est persuadé que Moscou parviendra à une entente avec les États-Unis et la Chine sur son adhésion à l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

    "La Russie et l'UE ont achevé vendredi les négociations sur les conditions d'adhésion de la Russie à l'OMC et signé un accord approprié", a déclaré le ministre lors d'une cérémonie de remise de la distinction "Pour mérites dans le domaine des investissements en Russie - 2004". Il reste à s'entendre avec les États-Unis et la Chine, selon lui.

    Les investissements étrangers augmentent la compétitivité des compagnies russes. "Plus efficace est l'utilisation des investissements étrangers en Russie, plus efficaces seront les sociétés russes", a relevé le ministre.

    La création d'un climat d'investissement normal pour les compagnies étrangères est prioritaire pour le gouvernement russe et le ministère des Affaires étrangères. Ces dernières années, l'État a beaucoup fait pour avancer dans ce domaine, il a notamment amélioré la législation nationale.

    La cérémonie de décoration de la meilleure compagnie s'est déroulée dans une ambiance décontractée. Les paroles du ministre sur la fin des négociations Russie-UE concernant l'OMC ont été chaleureusement applaudies.

    Le chef de la diplomatie a mentionné à plusieurs reprises le nom de la société lauréate - Nestlé - dans son discours et le cofondateur du prix Petr Aven, président de la "Alfa-Bank" a fait mine de se fâcher. Conformément au protocole de la cérémonie, c'est M.Aven qui devait annoncer le nom du lauréat.

    Lire aussi:

    Les Brics font front commun pour le libre-échange
    «Guerre des sanctions»: le retrait de la Russie de l’OMC est-il envisageable?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik