Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le Service fédéral pour le monitorage financier procède à un millier d'enquêtes concernant des transactions financières douteuses

    Economie
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 13 août - RIA-Novosti. Le Service fédéral pour le monitorage financier (SMF) procède actuellement à un millier d'enquêtes concernant des transactions financières douteuses. C'est ce qu'indique le site officiel du Service se référant aux propos du directeur du SMF, Victor Zoubkov.

    Les vérifications de 200 transactions douteuses sont effectuées de concert avec les services de renseignements financiers de 50 pays.

    Victor Zoubkov a relevé que la base des données du Service possède plus de 2,5 millions d'informations sur des opérations financières douteuses. Tous les jours, la base se complète de 10 000 nouveaux renseignements. 80% de ces informations concernent les activités bancaires.

    Le directeur du SMF a également fait savoir que le Service avait envoyé aux banques russes une liste des organisations soupçonnées de financer le terrorisme, sans cependant donner des détails.

    En outre, Victor Zoubkov a fait ressortir que l'année dernière la fuite de la Russie des capitaux privés avait atteint son minimum depuis dix ans s'étant chiffré à 2,1 milliards de dollars.

    Dans le même temps, les volumes d'investissements étrangers directs dans l'économie russe se sont montés en 2003 à 6,5 milliards de dollars.

    Par ailleurs, constate le responsable, il s'agit souvent de capitaux russes appartenant aux groupes criminels qui reviennent en Russie sous forme d'investissements étrangers. Ces groupes criminels blanchissent leurs capitaux dans des zones offshore.

    Victor Zoubkov participe au séminaire-réunion à Rostov-sur-le-Don (Sud de la Russie) consacré à la coopération entre le SMF et les organes judiciaires de la Région fédérale du Sud. Le séminaire est organisé dans le cadre du projet MOLI-RU (projet de lutte contre le blanchiment des capitaux en Fédération de Russie) mis en oeuvre par le Conseil de l'Europe et financé par la Commission Européenne.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik