Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La police russe a enrayé les activités de 260 contrefacteurs au cours des six premiers mois de 2004

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 27 août - RIA Novosti. Au cours des six premiers mois de 2004, la police russe a enrayé les activités de 260 entreprises fabriquant des produits falsifiés, selon un communiqué de presse du Service fédéral russe pour les crimes économiques et fiscaux dont une copie est parvenue vendredi à RIA Novosti.

    Il s'agit notamment de six usines de CD et de DVD piratés. Des poursuites administratives ont été engagées contre 16.200 personnes.

    Par ailleurs, les organes judiciaires ont lancé plus de 3.850 enquêtes pénales, saisi des contrefaçons, des équipements et des biens pour 1,2 milliard de roubles (quelque 41,4 millions de dollars).

    "Les mesures prises par les organes fédéraux de l'exécutif - interdiction de la vente des produits audiovisuels dans la rue, fermeture de six usines produisant près de 70 millions de CD et DVD par an - ont permis de réduire de 15% le nombre des faux produits audiovisuels et de 20% celui des produits manufacturés et alimentaires", rapporte le Service en se référant au ministère du Développement économique et du commerce.

    Vendredi, le vice-ministre de l'Intérieur et chef du Service fédéral pour les crimes économiques et fiscaux Sergueï Verevkine-Rokhalski a rencontré les membres d'une délégation de la chambre de commerce des États-Unis. La discussion a porté sur la lutte contre la contrefaçon en Russie.

    Ces dernières années, la protection du marché contre la contrefaçon a acquis une grande importance. Elle fait partie des tâches prioritaires que s'assigne le ministère russe de l'Intérieur.

    "Les parties ont fait des propositions sur une coopération plus étroite entre les détenteurs des droits d'auteur et le Service fédéral pour les crimes économiques et fiscaux. Les Américains ont noté une tendance positive dans la lutte contre la contrefaçon en Russie", ressort-il du document.

    Lire aussi:

    Original trop cher ou mode du fake, la contrefaçon a la cote!
    Contrefaçon à toutes les sauces
    La contrebande de médicaments contrefaits fait rage en Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik