Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La douane de la Sibérie a eu affaire à une nouvelle forme de fraude

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 30 août - RIA Novosti. Les douaniers russes ont eu affaire à une nouvelle forme de fraude qui consiste en ce que des producteurs étrangers dissimulent des contrefaçons sous le label "Made in Russia", a annoncé ce lundi le service de presse du Service fédéral douanier (FTS) de Russie.

    "Six tonnes de produits absents dans les déclarations de douane ont été découvertes et saisies au cours d'une opération lancée conjointement par les agents des services des Douanes de Sibérie orientale", a expliqué le porte-parole des Douanes sibériennes.

    Dans deux conteneurs ferroviaires allant en régime de "transit international" de Chine en Finlande, les douaniers ont constaté un dépassement considérable des produits spécifiés dans la déclaration.

    "Il s'agissait de vestes et de manteaux pour homme et pour femme qui, à juger par les étiquettes, étaient confectionnés en Russie. Elles portaient en russe la composition du tissu, les soins à apporter au produit et même les tailles 46-48, traditionnelles pour la Russie", a dit le porte-parole.

    "Les douaniers affirment qu'ils n'ont jamais rien vu de pareil. On sait que des imitations de produits de marque se rencontrent sur le marché russe mais c'est la première fois qu'on a vu des imitations étiquetées "Made in Russia". Ces faits permettent de supposer l'existence d'une nouvelle forme de fraude inventée en réponse au renforcement par la Russie du contrôle des importations de produits des pays d'Asie du Sud-Est", souligne le service de presse.

    C'est que les douaniers ont le droit de soumettre à une révision seulement les produits d'importations lorsqu'ils ont déjà été mis en circulation parce que le contrôle des modalités de commercialisation des produits nationaux relève de la compétence d'autres organismes.

    "Ainsi, si l'on prend en considération que le produit est entré dans le pays en franchise, on peut calculer le profit qu'auraient encaissé les propriétaires de la marchandise non comptabilisée qu'ils auraient débarquée et commercialisée dans une petite ville tranquille", a dit le porte-parole des Douanes sibériennes.

    Deux actions en infractions administratives ont été mises en mouvement et les experts sont en train d'établir la valeur de la marchandise saisie.

    Lire aussi:

    Les chiens des douanes de Moscou font mentir l’adage selon lequel l’argent n’a pas d’odeur
    France: 135 kilos de captagon, la «drogue des djihadistes», saisis par les douaniers
    Un Chinois qui marchait sur l'or: arrestation d'un contrebandier insolite en Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik