Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Réduire de moitié la pauvreté en trois ans est réalisable en Russie, selon la Banque mondiale

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 22 septembre - RIA Novosti. La Russie peut réduire de moitié la pauvreté d'ici à 2007 avec une croissance de la consommation par habitant d'au moins 5% par an, estiment les experts de la Banque mondiale.

    "La réduction de moitié de la pauvreté est un objectif potentiellement réalisable, mais très difficile", lit-on dans un rapport de la Banque mondiale.

    Avec une croissance annuelle de la consommation à hauteur de 5%, la pauvreté doit reculer à 10,2% de la population d'ici 2007. Par contre, elle ne reculera que d'un tiers si la consommation augmente de 3% par an, estiment les experts.

    En outre, une aggravation des disparités pourrait réduire sensiblement l'impact positif de la croissance économique sur le recul de la pauvreté. "Si les bénéfices tirés de la croissance ne sont pas distribués de manière équitable, son impact sur le niveau de la pauvreté sera affaibli", lit-on dans le rapport.

    "Les disparités pouvant s'aggraver en raison d'une meilleure appréciation des diplômes et d'un écart salarial plus sensible (phénomènes positifs sur le plan de l'enracinement de l'économie du marché), il importe de veiller à la façon dont les avantages de la croissance économique sont distribués", notent les experts.

    Pour stabiliser la croissance de la consommation à hauteur de 5%, le PIB doit croître à un rythme plus rapide. Cependant pour assurer une croissance stable de la production il est indispensable d'accroître les immobilisations. Une plus grande partie de la valeur ajoutée devrait donc être investie et non pas consommée.

    Les prix élevés du pétrole au cours des trois dernières années ont exercé une influence positive sur l'économie. "Mais si l'on prend en considération les incertitudes dans la dynamique des prix, il pourrait s'avérer risqué de miser sur les prix élevés du pétrole dont la chute amènerait à réduire la production et à aggraver la pauvreté", soulignent les experts de la Banque mondiale.

    "Ainsi, la diversificationéconomique nécessite une croissance stable, et des réformes en ce sens sont l'élément numéro un de la stratégie de lutte contre la pauvreté", selon le rapport.

    Entre 1999 et 2002, le nombre de personnes pauvres a baissé de moitié en passant de 41,5 à 19,6%, constate le rapport.

    Lire aussi:

    Le FMI prévoit une reprise économique en Russie dès cette année
    L'économie russe a surmonté la récession la plus grave depuis 20 ans
    L'Onu prédit une croissance de l'économie russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik