Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    ConocoPhillips a acheté la part de l'État au groupe pétrolier LUKOIL pour 1,988 milliard de dollars

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 29 septembre - RIA Novosti. La compagnie américaine ConocoPhillips a acheté mercredi 7,59% du groupe pétrolier LUKOIL pour 1,988 milliard de dollars. Les actions ont jusqu'ici été détenus par l'État. La société offshore Springtime Holdings Limited, enregistrée aux îles Vierges (Grande-Bretagne), a remporté officiellement les enchères.

    Les enchères pour 7,59% des actions de LUKOIL ont été organisées par le Fonds russe des biens d'État. Trois sociétés ont souhaité participer aux enchères qui ont commencé à 12h29 (heure de Moscou) pour durer un peu plus d'une minute. "Promsviazbank" a d'abord fixé le prix de départ au niveau de 1,928 milliard de dollars. Ensuite la société "Promregion holding" a proposé de vendre les actions pour 1,934 milliard de dollars. Les sociétés souhaitant participer aux enchères ont pu déposer leurs demandes du 30 août au 27 septembre.

    Le Fonds des biens d'État et la société Springtime Holdings Limited signeront un contrat d'ici cinq jours, selon le directeur du Fonds des biens d'État Kirill Tomachtchouk. ConocoPhillips se verra ensuite remettre les actions de LUKOIL appartenant à l'État. Il s'agit d'un paquet de 64.638.729 actions de 0,025 rouble par action.

    Fin juillet, le Premier ministre russe Mikhaïl Fradkov a signé un arrêté sur la vente du paquet d'actions de LUKOIL au troisième trimestre de 2004 à un seul investisseur.

    ConocoPhillips est un ancien partenaire de LUKOIL. Les compagnies ont l'intention de réaliser un projet conjointe "Territoires septentrionaux" qui prévoit l'exploitation des gisements à Timano-Petchora (district autonome des Nenets du Iamal) dont les réserves sont évaluées à plus de 100 millions de tonnes. Par ailleurs, LUKOIL a récemment acheté 795 stations services américaines à ConocoPhillips.

    Le président russe Vladimir Poutine a promis de soutenir les initiatives stratégiques de cette société américaine en Russie en juillet, lors d'une rencontre avec le président de ConocoPhillips James Mulva et le président de LUKOIL Vaguit Alekperov. Cela a permis aux experts de considérer ConocoPhillips comme le prétendant principal au paquet d'État de LUKOIL.

    Lire aussi:

    Pétrole: la Russie pourra accroître sa production si elle quitte l'accord OPEP+
    Google perd son statut de marque la plus valorisée du monde
    Moscou et Téhéran en route vers la signature de contrats pétroliers
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik