Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    L'achat par ConocoPhillips du bloc d'actions de Lukoil détenu par l'Etat est une marque de confiance envers la Russie

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 29 septembre - RIA Novosti. L'achat par ConocoPhillips du bloc d'actions de Lukoil détenu par l'Etat est considéré par les experts comme une marque de confiance envers la Russie, mais les problèmes de Yukos ne sont pas oubliés pour autant.

    L'acquisition mercredi par le groupe pétrolier américain ConocoPhillips du bloc détenu par l'Etat de 7,59% des actions de Lukoil pour la somme de 1,988 milliard de dollars a constitué l'événement principal sur le marché, une sorte de "papier de tournesol" montrant qu'apparemment il est avantageux d'investir dans les actifs russes.

    Après l'annonce des résultats des enchères, le prix des actions de Lukoil a légèrement baissé. Les experts expliquent cette dynamique par un ajustement technique - dans l'attente des résultats des enchères, lors des précédentes sessions les valeurs de l'émetteur ont fortement remonté. En outre, les actions de Lukoil ont représenté plus de la moitié du chiffre d'affaires de septembre sur le marché classique RTS.

    Vers la fin de la session, le prix de l'action de Lukoil était d'environ 900 roubles, mais sur le plan à long terme, les experts estiment que 1000 roubles sont un prix tout à fait réel. A la fin des activités conjointes Lukoil - ConocoPhillips, les experts s'attendent à une augmentation de l'efficacité et à une dynamisation du développement du groupe russe.

    Après que les actions de Lukoil eurent cessé provisoirement d'être au centre des événements, et que les transactions avec les actions de Mosenergo ont été suspendues sine die, le rôle de leader a été assumé par les actions de Norilski Nickel.

    "Ici il est clair que la demande émanant des investisseurs de portefeuilles qui s'efforcent de trouver sur le marché des "actifs sous-évalués" est suivie attentivement", a expliqué le responsable de la gestion des opérations sur les capitaux de Bitsy-Invest, Alexandre Sobolenko. Il a ajouté que ces derniers jours, les actions de Norilski Nickel "ont été quelque peu à la traîne du marché et que ce phénomène n'était pas passé inaperçu aux yeux des acteurs".

    Vers la fin de la session, les achats tant d'actions les plus liquides que de valeurs du "deuxième échelon" se sont dynamisés, ce qui témoigne de la nouvelle vague de hausse du marché, estiment les experts.

    "Le marché russe des valeurs, semble-t-il, acquiert un second souffle", dit le chef du département analytique de Brokerkreditservis, Maxime Cheine, commentant le comportement des investisseurs. - Pour les investisseurs, la coopération sur une grande échelle entre Lukoil et ConocoPhillips signifie que les actifs russes sont intéressants et attirent les investissements".

    Les experts de MDM-Bank qualifient l'acquisition de ConocoPhillips de "vote de confiance non seulement envers le groupe pétrolier russe, mais envers la Russie dans son ensemble". "Le fait qu'une compagnie transnationale de premier plan soit disposée à investir des milliards témoigne de ce que les investisseurs ont acquis la certitude que les perspectives économiques de la Russie et du climat des affaires dans le pays sont prometteuses", estiment les représentants de la banque.

    Cependant, malgré la dynamique positive de pratiquement toutes les actions liquides russes constatée vers la fin de la session, les experts demeurent prudents et ne hâtent pas de formuler des pronostics optimistes.

    Le directeur du département négociations de Zerich Capital Management, Serguéi Kossynkine, rappelle que le risque principal pour le marché demeure lié à la situation autour de Youkos. "Maintenant que l'Etat en a terminé avec un émetteur - à savoir Lukoil - cela pourrait bientôt être le tour d'un autre émetteur", craint S.Kossynkine.

    Alexandre Sobolenko (Bitsy-Invest) estime, lui aussi, que "sur le marché on s'attend à ce que, après la vente réussie du bloc d'actions de Lukoil détenu par l'Etat, les autorités tentent, enfin, de mettre un point final à "l'affaire Youkos".

    La session dans le système RTS s'est clôturée sur une hausse de l'indice de 0,39% - jusqu'à 631,58 points. Sur le marché classique des actions 227 transactions ont été réalisées pour un montant de presque 31 millions de dollars, soit environ trois fois plus que les indices de mardi (12,3 millions de dollars et 129 opérations).

    Les actions de Norilski Nickel ont été leader de la hausse, avec un renchérissement de 3,75% à la fermeture mardi. Les actions de Youkos ont baissé de 0,97%. Les autres blues chips ont gagné entre 0,15% (Sibneft) et 2,29% (Tatneft).

    Lire aussi:

    Google perd son statut de marque la plus valorisée du monde
    À Davos, la Russie parie sur l’innovation et sur sa jeunesse
    La bulle explose: le marché américain s'effondre, les investisseurs fuient
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik