Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le ministre russe des Transports : le niveau actuel du financement des transports est insuffisant

    Economie
    URL courte
    0 01
    MOSCOU, 7 octobre - RIA-Novosti. Le ministre russe des Transports, Igor Levitine, considère comme insuffisant le niveau actuel du financement des transports, qui représente environ 2 pour cent du PIB.

    Pour atteindre l'objectif de doubler le PIB il est nécessaire d'accélérer le développement de l'infrastructure des transports. Le ministre a fait une déclaration en ce sens jeudi au cours de la réunion du gouvernement.

    Dans le monde entier, le niveau moyen des dépenses pour le développement de l'infrastructure des transports constitue près de 4 pour cent du PIB, a-t-il relevé. Donc, le niveau minimal acceptable des investissements doit s'élever à 600 milliards de roubles (plus de 20 milliards de dollars) par an contre 330 milliards prévus aujourd'hui.

    Igor Levitine a ajouté que les pays à l'économie en transition ou en développement devaient assurer un volume d'investissements annuel dans l'infrastructure des transports de 6 à 10 pour cent du PIB.

    Le ministre s'est également penché sur les projets concernant la construction d'autoroutes à péage en Russie. L'autoroute Moscou - Saint-Pétersbourg - Helsinki a le plus d'importance à l'échelle nationale.

    Notamment, le tronçon Moscou - Saint-Pétersbourg, long de 650 kilomètres, devrait être construit dans un même couloir que la voie ferroviaire à grande vitesse.

    "Le projet donnera une impulsion puissante au développement des régions de Moscou, de Tver, de Novgorod et de Leningrad, contribuera à augmenter la mobilité de la population, à créer de nouveaux emplois, à améliorer les capacités du couloir de transport international Nord-Sud et du port maritime de Saint-Pétersbourg", a dit Igor Levitine.

    Outre l'autoroute Moscou - Helsinki, le ministre a proposé d'autres projets pilotes d'autoroutes à péage, à savoir dans les environs de l'aéroport Domodedovo, au sein de la future voie rapide Moscou - Minsk - Berlin, ainsi que la construction d'une autoroute payante à Saint-Pétersbourg.

    Le ministre a indiqué qu'il était prévu d'engager de grandes compagnies mondiales dans la mise au point des projets en question.

    Lire aussi:

    Un camion transportant une excavatrice détruit un péage au Brésil (vidéo)
    Croissance économique: la Russie pourra-t-elle rattraper et dépasser le Canada?
    Ekaterinbourg Arena: ce qui attend le stade après le Mondial 2018
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik