Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Les investissements italiens dans l'économie russe s'élèvent à 1,4 milliard de dollars

    Economie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 3 octobre - RIA Novosti. Les investissements italiens faits dans l'économie russe s'élèvent à 1,4 milliard de dollars environ, soit 5% de la totalité des investissements étrangers accumulés, a annoncé le directeur du service européen du département des relations économiques extérieures du ministère du Développement économique et du Commerce, Alexandre Borissov.

    "L'Italie vient en onzième position parmi les investisseurs étrangers, le montant de ses investissements directs accumulés se chiffre à 300 millions de dollars", a-t-il ajouté.

    Les secteurs où les capitaux italiens sont les plus importants sont le commerce et la restauration publique. 65% des entreprises russo-italiennes sont spécialisées dans la prestation de différents services : commerce, médiation, consultations, hôtellerie, restauration, transport.

    "30% des entreprises sont installées dans le traitement du bois, la fabrication de meubles, l'industrie textile, l'agroalimentaire, la chimie et la pétrochimie", a poursuivi Alexandre Borissov.

    Parmi les projets réalisés en commun il y a lieu de rappeler la construction d'un gazoduc allant vers la Turquie ("Blue Stream") et la production de réfrigérateurs Stinol dans la région de Lipetsk.

    L'Italie est le deuxième partenaire commercial de la Russie parmi les pays occidentaux et le troisième dans le monde, après l'Allemagne et la Biélorussie.

    Le chiffre d'affaires des échanges commerciaux bilatéraux a augmenté de 13% en 2003 pour atteindre 11 milliards de dollars. Au cours du premier semestre 2004, il s'est monté à 6 milliards de dollars environ mais s'est stabilisé ensuite depuis ces derniers temps, a fait remarquer Alexandre Borissov.

    La structure des exportations russes affiche une prédominance nette des matières premières : les hydrocarbures, les métaux ferreux et non ferreux et le bois y entrent pour 77%, les machines et biens d'équipement pour moins de 1%, a-t-il informé.

    La Russie a intérêt à coopérer avec l'Italie dans le domaine de la chimie et de la pétrochimie, notamment pour construire dans ses ports des terminaux servant à l'exportation de produits de ces branches. De larges perspectives s'offrent aussi à la coopération en matière d'innovation, estime le représentant du ministère russe du Développement économique et du Commerce.

    Lire aussi:

    Top-10 des pays qui attirent le plus d'investissements directs à l'étranger
    Armes ou aliments: quelle exportation est la plus conséquente en Russie?
    Les compagnies russes attirent à nouveau les investisseurs étrangers
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik